coucou les biches !

en général, quand Charlot et moi réfléchissons à un nouveau défi pour le blog des Piqueuses, on essaye de coller à l'ère du temps, aux saisons, à l'humour oui aussi parfois et aussi un peu à nos envies de couture (penser un peu à soi n'est jamais mauvais)

pour cette fois, le thème s'appelle "Déperlez moi !" et est consacré à l'enduit !

vous imaginez bien qu'avec son esprit tordu, c'est Charlot qui a trouvé ce titre de dépravée ! moi, en bonne (ouais bonne) fille de bonne famille, j'ai juste dit "ok" !

mais l'envie de l'enduit (ouais l'envie d'avoir envie de l'enduit aussi), on l'avait toutes les deux. Charlot est un peu la reine des accessoires et a cousu pas mal d'enduit.

moi pas !

j'ai commencé il y a quelques mois en cousant des trousses toutes simples pour mes filles (clic clic) et je dois avouer que j'ai bien aimé ça !

on a donc annoncé le défi et je me suis dit que l'occaze était belle de me coudre un sac !

en septembre dernier, j'ai commencé des cours de patronnage (avec la mairie de Paris). j'avais envie de me perfectionner en couture et aussi de moins galérer quand je veux modifier des modèles, et éventuellement d'arriver à mettre sur papier quelques idées de modèles que j'ai en tête... rien d'exceptionnel je vous rassure... j'ai donc choisi un cours de patronnage. je ne m'étendrai pas sur le cours, disons que je suis un peu déçue mais j'appprends quand même des trucs et je me suis fait de nouvelles copines ! (c'est toujours ça ;o) )

et donc pourquoi je vous raconte tout ça ?

eh bien parce que j'évais besoin d'un sac pouvant contenir tout mon barda de couture, ma règle, mon grand cahier de notes, ma toile, mon pistolet (ouais pistolet comme un gun mais en fait non)(un pistolet de couture pour tracer de jolies courbes). jusqu'à présent, j'utilisais un tote bag petit bateau pas mal mais pas assez grand et surtout totalement ouvert sur le dessus (ce qui fait que je me suis purement et simplement fait chourrer ma règle japonaise dans le métro (y a quand même des gens chelous dans le métro parisien).

et donc je voulais un sac assez grand et qui se ferme au moins par un rabat, qui soit à même de décourager les malades en quête de règle japonaise (bon, je me suis aussi fait chourrer mon portable - ma vie quoi - mais c'était un autre jour et ça, on peut comprendre)(j'ai quasiment pleuré pendant une semaine)(mais passons)(j'essaye de me soigner).

bref.

je me suis donc cousu un sac.

un sac de patronne ou de patronnage c'est comme vous préférez.

moi je préfère patronne.

c'est plus classe.

et je me suis réveillée mardi soir !!

et donc je l'ai cousu très vite !

et je l'aiiiiime !

allez je vous montre ! je vous préviens, pour une fois, pas d'avalanche ni de cascade de photos.

je les ai prises très vite juste en sortant du boulot, pour arriver à poster aujourd'hui, jour de défi !

IMG_2189

ma besace de patronne, modèle "maison"

enduit Petit pan

doublure toile de jean (coupons de saint Pierre - je crois)

passepoil satiné bleu canard et biais bleu canard coton (fil 12000)

en ce qui concerne le modèle, j'avais repéré une besace dans un vieux Coudre c'est facile, j'avais d'ailleurs acheté ce numéro pour ce modèle, ainsi que pour quelques autres accessoires (que je tenterai peut-être un jour).

j'avais parcouru les explications du magazine plusieurs fois, ces derniers mois, pour m'imprégner. je le feuilletais de temps en temps. j'aime bien faire ça, bosser un patron quoi, un peu à l'avance, pour me préparer psychologiquement et pour anticiper les éventuels problèmes que je pourrais rencontrer. bon, je dis ça, mais j'ai rarement le temps de bosser les patrons avant, en général, je m'y mets à l'arrache, au dernier moment et je fonce dans le tas (ce qui explique certaines de mes erreurs...). j'avais essayé de bosser le patron (je ne sais pas si vous avez remarqué mais on est en plein dans le langage du bureau : "bosser" le "patron", je ne sais pas ce qui me prend...) de la besace mais, en vrai, je ne comprenais rien aux explications et aux schémas proposés. à chaque fois, je refermais le magazine en me disant "bon, je verrai la prochaine fois, ça n'a pas l'air si terrible"...

en fait, je crois que je n'ai pas suffisamment d'expérience en matière de couture d'accessoires pour arriver à visualiser rapidement les méthodes de montage. pourtant c'est souvent simple, surtout quand on a la chance d'avoir des tutos faits par Charlot ;o)

tout ça pour vous dire (mais comment puis-je autant digresser ?) que je n'ai rien compris, mais quand je dis rien, c'est rien ! rien aux explications c'est une chose mais également rien aux dimensions des gabarits. vous n'avez qu'à demander à ma cops Marion, j'ai passé quasiment toute ma soirée couture de mardi soir à essayer de comprendre COMMENT couper mes pièces !! c'était la cata !

et j'ai donc décidé de me faire mon propre modèle en m'inspirant de la forme de la besace que j'aime beaucoup (et qui m'avait - rappelons le - poussée à acheter ce fichu magazine).

IMG_2193

j'ai tout plein de place pour ranger mon barda.

on reconnaît à l'avant plan la magnifique trousse que j'ai gagnée chez Roméo et Pétrolette (clic clic to remember) qui me sert à ranger mes trois paires de ciseaux, mon scotch, mes crayons et stylos, ma boîte d'épingles... c'est un peu le sac de Mary Poppins ;o)

IMG_2194

à la place d'une construction très bizarre (que j'ai fini par comprendre je vous rassure) qui consistait à laisser les marges de couture de la doublure apparentes dans le sac et à les ganser de biais (trop chelou), j'ai confectionné deux sacs (un en enduit et un en doublure jean), je les ai glissés l'un dans l'autre envers contre envers et j'ai mis du biais sur tout le pourtour du haut. bête comme chou et j'aime assez l'effet !

IMG_2195

pour la partie extérieure de la besace, j'ai ajouté du passepoil (c'était plus fort que moi et je me suis dit que ça ajouterait de la tenue au sac), j'aime bien le mélange passepoil satiné et toile enduite !

j'ai cousu la bandoulière et le rabat sur l'arrière avant d'assembler la doublure au sac, ce qui permet de ne voir aucune des coutures quand on regarde l'intérieur du sac (autre point positif de mon montage avec biais).

IMG_2196

IMG_2199

j'avais acheté cette toile précisément pour coudre des sacs et je suis ravie ! elle est jolie et d'une tenue incroyable ! j'avais pensé la thermocoller, j'ai même coupé mon thermocollant (enfin, celui de Marion ;o) ) mais il n'a jamais voulu adhérer.

de deux choses l'une :

- soit le thermocollant est d'une piètre qualité (hypothèse de Marion)

- soit la toile est trop épaisse pour être thermocollée (mon hypothèse).

quoi qu'il en soit, je me suis donc passée de thermocollage, et c'est parfait comme ça !

IMG_2200

la couture du rabat...

IMG_2201

la bandoulière...

je l'ai coupée sur mesure... c'est ça qui est bon dans le home made, on peut faire à son exacte mesure ;o)

IMG_2202

finalement, je n'ai pas du tout galéré ! je me suis servie de masking tape pour coudre sur l'enduit et ça a glissé impec ! j'ai fait simple, étape par étape et le tour a été joué en disons 2 soirées (ben oui, 3 en tout dont une pour essayer de comprendre les expli et commencer à couper et boire du champ avec marion et bozo)(je vous voir venir, le champ n'explique pas tout)

et au final, n'ayant sous la main aucune de mes photographes de choc, je me suis autoshootée à l'arrache en rentrant du taf tout à l'heure, avec V et ses playmo dans les pattes

besace c

besace c1

besace c2

ouais c'est pas de la grande photo mais on voit l'idée ;o)

IMG_2197

allez les meufs, je vous laisse et m'en vais découvrir les créations déperlées des autres Piqueuses :

mini bannière Les piqueuses de Jases