bon, cette fois, je serai vraiment brève.

1. ce matin, on apprenait, par un message laissé sur le portable de mon mari et écouté malencontreusement une semaine trop tard (no comment) que nous avions eu une fuite d'eau chez nous il y a, donc, ben une semaine. gloups.

2. ce soir, en descendant du train, à paris, V. nous rend généreusement tout son repas. en une fois. dans la poussette. ou plutôt dans la "coque", généreusement prêtée par une copine (la malheureuse).

3. un peu plus tard, en arrivant chez nous, on se rappelle (no comment) que le lave linge est en panne. (vous imaginez comme le lien entre cette information et l'information n°2 me remplit de joie).

4. et en appelant nos copains pour les prévenir qu'on est bien arrivés, on comprend que leur petit garçon a certainement la gastro. (vous imaginez comme le lien entre cette information et l'information n°2 me remplit vraiment de beaucoup beaucoup de joie et me rappelle cet épisode douloureux de ma vie que je préférerais oublier sans y parvenir vraiment, clic clic).

ça se paye cher des vacances merveilleuses vous ne croyez pas ?

bon allez, je vous embrasse quand même ;o))