déco 11

Salut salut !

Merci pour vos gentils comms sur la parure de lit de ma poulette, you rock ladies !

Le post d’aujourd’hui aurait dû voir le jour approximativement il y a 6 mois !

Mais comme j’aime bien prendre mon temps, ben je le prends !! CQFD.

Donc, en juin dernier, Florian de Créavea m’a proposé de tester un kit de tampons textiles. J’avais le choix entre plusieurs sets et j’ai choisi celui avec les lettres de l’alphabet et les chiffres : clic clic.

Celles et ceux qui connaissent un peu mon blog savent que j’aime beaucoup tamponner des trucs sur du tissu (clic clic ou clac clac) et peindre à l’encre textile aussi (clouc clouc pour revoir mon test sur de l’encre textile).

Florian ne s’y est pas trompé !

Lorsque j’ai reçu le matériel, une foule d’idées me sont arrivées en tête, du genre qui ne vous laissent plus dormir tellement il y en a (pas toutes bonnes hein ;o) )(mais même celles-là vous empêchent de dormir parce que vous êtes quelqu’un de très légèrement entêté).

Finalement, j’ai mené à bien 4 projets. Allez, je vous montre !

1 - La custo de tee-shirt

C’est marrant, c’est la dernière chose à laquelle j’ai pensé quand je cherchais des idées pour utiliser les tampons : customiser un tee-shirt uni tout simple. Pourtant, c’est tout simple à faire et surtout, il y a la photo d'un tee-shirt sur la boîte des tampons ! Ils sont un peu faits pour ça mais bon, il faut croire que j’ai l’esprit tordu !

Bref, il y a une semaine pile, j’avais quelques minutes devant moi, tranquille. J’ai sorti mon kit de tampons, suis allée fouiller dans l’armoire de V à la recherche d’un tee-shirt 1. uni, 2. qu’elle aime suffisamment pour le mettre, 3. mais pas suffisamment pour avoir de la peine si jamais le truc foirait ;o).

Je suis ressortie de l’armoire avec un col roulé en coton rose de chez Monoprix, qui avait déjà pas mal servi (à mes deux grandes). De manière générale, chez nous, les fringues sont bien rentabilisées !

Et puis, j’ai tamponné tamponné tamponné ! Et ça a donné ça :

tich 2

Hé hé hé ! Mais qu’est-ce que c’est que cette phrase ? Non elle ne sort pas de mon cerveau malade mais de mes souvenirs d’ado ! Une idée ?

Cluc cluc !

tich

Tee-shirt Lithium customisé :

Col roulé en coton Monoprix presque vintage ;o)

Tampons Stampo Textile (Aladine) encre rouge Izink (Créavea : clic clic), pois faits à l’encre basique verte de mon stock.

Au début, j’ai cru que j’allais faire un flop, V ne comprenant pas (et c’est bien normal) la phrase que j’avais tamponnée, ni (et c’est bien normal) le côté marrant de mettre ça sur un tee-shirt d’enfant… Mais bon, elle a eu l’impression d’avoir un nouveau tee-shirt (comprenez « qui n’appartenait pas à ses sœurs avant elle », oui elle aime bien avoir des trucs neufs, pour elle toute seule)(syndrome du 3e enfant)(et c’est bien normal) et puis, il est rose et j’ai tamponné en rouge-rose avec des petits pois vert clair, donc finalement ça lui a plu (et c’est bien normal ;o) !

déco 13

On s’est bien amusées à prendre quelques photos ! Le plus difficile a été pour elle de faire ce signe avec ses tout petits doigts dodus ;o)

Le décalage entre ce que représente cette phrase et le tee-shirt de ma petite poulette m’a amusée !

Elle a tenu, avant la séance, à mettre du vernis sur ses pieds et ses mains et j’ai enfin pu lui dire OUI ! Car, après l'avoir promis pendant des mois à mes deux petites, j’ai enfin acheté du vernis Snails (sur le site brindilles : clic clic) que j’avais vu sur pas mal de blogs, fait à base d’eau et qui part à l’eau. Franchement, c’est un très bon produit, les couleurs sont jolies et ça part sans problème dans le bain. De quoi rendre mes filles hystériques heureuses .

déco 12

déco 14

Bon, maintenant je n’ai plus qu’une envie : tamponner des phrases de morceaux que j’aime sur tous les tee-shirts de mes filles !!

Après avoir tamponné, j’ai attendu une bonne nuit (voire deux je ne sais plus) que ça sèche et j’ai passé un coup de fer à repasser sur les lettres. Sur le site, il y a une petite vidéo qui montre comment utiliser les tampons et comment repasser une fois que c’est sec.

Pour ma part, plutôt que d’utiliser une pattemouille, j’ai mis le tee-shirt sur l’envers, j’ai inséré un torchon propre entre le dos et le devant du tich et j’ai repassé sur l’envers. Aucun souci.

Après un lavage à 40° les lettres se sont un peu attenuées mais elles se voient toujours bien, sauf les pois que j'avais tamponnés à l'encre de base (de chez Hema je crois) et qui, donc, n'était pas faite pour ca ! CQFD

Pour vous parler un peu + en détails des tampons : j’ai beaucoup aimé les utiliser !

Les + : J’aime bien la « police », avec ses petites imperfections faites exprès, les tampons se prennent bien en main même si au bout de plusieurs utilisations pour le même projet, on en a un peu sur les doigts mais bon, ça n’est pas très grave. L’encre est de bonne qualité, rien à dire.

Les - : je n’ai pas trouvé d’indication sur la façon de nettoyer les tampons sur le site. J’en ai fait part à Florian, j’espère qu’ils vont ajouter quelques infos sur ce point. Pour ma part, après avoir tenté de les nettoyer avec un chiffon, j’ai décidé de les passer sous l’eau tiède en frottant un peu avec mes doigts (voire mes ongles pour passer dans les petits trous des lettres). Bon, là encore j’en avais un peu sur les mains mais les tampons étaient bien nettoyés. J’ai utilisé les tampons pour mes 4 projets en changeant plusieurs fois de couleur et franchement ça a roulé. Ils sèchent vite et se rangent dans la boîte en plastique qui est fournie avec.

2 - Le tote bag féministe

Hommage à la femme qui se cache dans chaque grand homme

Alors là, l’idée date d’il y a près d’un an ! Je suis parfois un vrai escargot !

Je ne sais plus du tout comment ça m’est venu mais un jour en voyant les noms des grands couturiers, je me suis dit qu’il n’y avait pas tant de femmes que ça. La mode un monde d’hommes ! Vindieu !

J’ai commencé à féminiser les prénoms de grands noms de la mode et de la haute couture et ça m’a donné des trucs plutôt marrants :

YVETTE SAINT LAURENT

CHRISTIANE LACROIX

CHRISTIANE DIOR (ça marche aussi avec Louboutin…)

KARLA LAGERFELD

JEANNE PATOU

NINA CERRUTI

ROBERTA CAVALLI

Bref, le choix est large !

J’avoue que j’ai un petit faible pour les noms féminisés avec « Christiane », car ce prénom semble assez décalé par rapport à l’univers de la haute couture. Il me fait, pour ma part, immédiatement penser  à Dominique Lavanant dans les bronzés, vous savez ? « Christiane esthéticienne » ! Il me fait aussi penser à une bonne amie de ma mère que j’adore mais bon, Dominique Lavanant c’est quelque chose !

Ma première « création » sur ce thème est un tote bag tout simple à l’effigie de Madame Christiane Lacroix. Le tissu à pois fluos m’a fait penser à l’univers coloré de Lacroix !

tote 2

Tote bag féministe !

Tissu à pois fluos trouvé chez France Duval-Stalla l’été dernier, gros grain fluo (Fil 2000)

Tampons Stampo Textile (Aladine) et encre couleur Khôl Izink (Créavea : clic clic)

C’est un peu un hommage mais… décalé ! C’est mon côté féministe qui s’est exprimé ! Je suis fondamentalement féministe depuis que je suis ado, même si je suis souvent agacée par certains combats qualifiés de « féministes »… Bref !

Derrière chaque homme célèbre, il y a bien souvent une femme ! oui merci la reloux pour les poncifs… Et puis, ces Christiane, ces Jeanne et Yvette, ce sont un peu les côtés féminins de ces hommes !

Je ne sais pas si je suis très claire quant à mes explications mais moi, ce tote bag, je l’adore !

tote 3

Pour tamponner droit, j’ai tracé des lignes au feutre noir sur une feuille que j’ai glissé sous mon tissu et, comme il est assez clair, je les voyais très bien.

Un petit coup de fer à repasser à travers un torchon propre et zou ! 

tote

3 - La déco murale “Grille de chanteurs”

Après avoir cousu mon tote bag féministe l’été dernier, j’ai commencé à réfléchir à faire autre chose avec les tampons lettres. je suis passionnée de musique, de rock, de pop, de chanteurs français (pas tous, seulement certains triés sur le volet) et ce depuis longtemps (clic clic to remember). Il ne se passe pas une heure sans que j’écoute de la musique, je travaille en musique, à la maison on mange en musique, je couds en musique, je lis en musique, bref JE VIS EN MUSIQUE !

Et comme si je n’en avais pas encore assez, j’ai décidé de voir mes artistes préférés quand je ne peux pas les écouter, ou plutôt car je ne peux pas les écouter tous en même temps !

Là encore, je ne sais plus comment l’idée m’est venue. Je voulais jouer avec les lettres mais sans trop savoir comment… J’ai posé sur un papier les noms de mes artistes préférés, sans ordre, ni classement, juste comme ça en regardant dans ma musicothèque. Et puis, j’ai commencé à essayer de les assembler pour en faire un genre de mots-croisés. Ça m’a pris pas mal de temps et certains sont restés sur le carreau car je ne suis pas parvenue à intégrer leurs noms sur la grille…

Une fois que ma grille était achevée, je me suis pris la tête pour savoir ce que j’allais bien pouvoir en faire. Oui, car une fois l’ensemble des noms tamponnés, ça allait prendre pas mal de place (chaque tampon mesure quand même 2 cm X 2,5 cm). Il me fallait un projet à la hauteur !

J’ai songé à un plaid mais ça risquait de faire bizarre et le tissu que je comptais utiliser s’accordait mal avec un tel projet (genre de toile pas très douce, mais assez rigide pour que les tampons s’appliquent bien). Et puis, je me suis dit qu’une déco murale serait peut-être pas mal !

Pour que la grille soit bien faite, les lettres bien alignées, j’ai tracé des carreaux de la taille des lettres (enfin, un peu plus grands pour permettre des espaces entre chaque lettre), sur une grande feuille, que j’ai placée sous mon tissu et que j’ai épinglée à ce dernier pour ne pas que ça bouge.

Et j’ai tamponné, tamponné, tamponné !

IMG_3866

IMG_3867

IMG_3868

IMG_3869

IMG_3870

déco 2

Déco murale « Grille de chanteurs » improvisée maison ;o)

Toile de coton blanche (Mondial Tissus)

Tampons lettres Stampo Textile (Créavea), couleurs khôl, rouge (et vert de mon stock)

Biais noir et gros grain noir (Fil 3000)

déco 3

déco 4

déco 5

déco 6

J’étais très concentrée car je ne voulais pas me louper, ça m’a pris un temps fou (plusieurs heures). Tout se passait bien jusqu’à ce que, vers la fin, l’une de mes filles, vienne me dire un truc du style « on mange quoi ce soir ? » et hop : boulette !! Saurez-vous la retrouver ? J’étais dingue ! Mais bon, impossible de rattraper le coup : encre noire sur tissu blanc… Meuh bon, finalement, ce n’est pas si grave (si ?). Et puis la perfection c’est d’un ennuiiii ;o)

déco 7

déco 8

Comme vous pouvez le voir sur certaines photos, j'ai eu un léger blème. Oui, car je n'ai pas fait scher assez longtemps mes lettres et, le lendemain du tamponnage, croyant que tout était BIEN sec, j'ai plié ma toile (qui prend quand même sa place) en 4 pour la ranger, le temps de passer à autre chose avant de finir... Bien mal m'en a pris !! Certaines lettres ont un peu bavé sur leurs voisines... J'étais désespérée mais là encore, je me suis dit que ce n'était pas non plus la fin du monde (j'ai quand même failli pleurer mais bon). Et puis, pour me consoler, je me suis dit que ça donnait à la toile un petit côté "vieux", passé quoi... Bref...

Donc attention à laisser sécher bien longtemps (j'ai appris de mes erreurs car j'ai laissé sécher le tich pendant 48 heures et je n'ai eu aucun problème...).

déco 9

déco 10

déco

J’ai ajouté des pois à l’encre rouge et à l’encre verte (comme sur le tee-shirt) pour adoucir un peu le tout.

Comme j’étais un peu juste en tissu sur les côtés (surtout sur le côté gauche), je n’ai pas pu faire d’ourlet, j’ai utilisé du biais noir par accentuer le côté graphique.

J’ai chourré l’un des tutoriels en bambou de mon ficus qui ne servait pas vraiment et l’ai utilisé pour accrocher mon « machin » au mur avec du gros grain noir satiné.

Pour le moment, ma grille trône au mur de ma chambre. J’ai bien tenté de l’installer à un mur du salon. Bizarrement, après avoir trouvé le machin plutôt « chouette », mon mec a dit non. Chelou.

4 - Le calendrier familial

Chaque année, mon mari reçoit par son boulot des calendriers. Toujours grands, costauds, robustes. Mais souvent moches. Avec des logos improbables écrits en gros toussa. Moches quoi.

Cette année, j’ai pris les choses en main !

IMG_4146

J’ai utilisé deux masking tapes intissés (un rose et un jaune), que j’avais achetés juste parce que c’était fluo et que c’était du masking tape mais sans trop savoir quoi en faire (bah quoi ?).

IMG_4147

IMG_4148

Et voilà ma custo faite en deux coups de cueiller à pot !

Vous aimez ?

IMG_4144

Allez, c’est maintenant fini !

Merci encore à Créavea pour le test, c’était chouette !

A plus, dans l’bus !