Salut la compagnie !

Je reviens parmi vous avec une petite cousette qui me met en joie quand je la regarde !

Et aussi quand je la porte ! Youhou !

Il y a deux semaines, j’ai participé à une soirée couture à Paris organisée par Maud, créatrice des patrons Made in Me Couture et Caroline, de la mercerie Aniline (historiquement basée à Clermont-Ferrand et ils ont aussi une e-boutique : clic clic). C’était une chouette soirée au cours de laquelle Cath et moi avons rencontré plusieurs blogueuses très sympas, qu’on compte bien revoir très vite (au salon CSF notamment) !

J’ai eu un peu honte mais je ne connaissais pas Aniline avant la soirée. Shame on me ! Ils ont plein de chouettes tissus et surtout surtout, ils vendent des tissus qu’on ne trouve nulle part ailleurs, dont certains sont même fabriqués pour eux en France ! J’ai notamment repéré une fausse peau retournée avec des couleurs démentes (clic clic) et du tissu à doudoune (cloc cloc). Franchement, j’ai bien aimé cette spécificité, ça change un peu de ce qu’on a l’habitude de voir ailleurs. Bref, jetez-y un œil si vous ne connaissez pas, ça vaut le détour !

La soirée a également été l’occasion pour moi de découvrir le patron de la veste Japon de Mde in me Couture.

Et là, ça a été le Love at first sight ! Sobriété, simplicité, pureté de la des lignes : TOUT MOI ! ;o)

Et le dimanche qui a suivi, j’avais une nouvelle petite veste !

IMG_2208

Veste Japon, Made in me Couture (clic clic), 46-48

Lainage sacré coupon d’il y a  pfiou… chépu, liberty Betsy Ann gris (trouvé EN SOLDES CHEZ CHAMICK, lors de ma virée Belge chez Isa et Hélène)(j’espère que vous avez aimé les MAJUSCULES ;o) )

Boutons à recouvrir (Toto), biais bleu canard (Bobine de 100m, Fil 12000)

Que vous dire de ce patron ? Et bien il est top ! Je suis conquise !

Il est très simple à coudre, bien taillé, rien à dire. J’ai ouï dire qu’il taillait un peu petit, ce qui me rassure car j’ai choisi une taille au-dessus de ce que je porte d’habitude et c’est bon ! Enfin, j’ai un peu agrandi les marges donc j’ai cousu entre deux tailles mais bon, vous voyez l’idée générale (je suis grosse)(okay ça c’est fait). En réalité, même si ça me fait un peu mal aux fesses d’écrire sur mon blog que je me suis cousu une veste en 48, je ne sais pas si c’est la sérénité du grand âge ou quoi mais finalement je m’en tape un peu, l’essentiel c’est que cette veste me va et que je l’adore !! Et si ça peut en aider certaines à choisir leur taille, c’est quand même plus sympa que de ne pas donner de taille par pudeur, n’est-il pas ?

Revenons au patron. Donc très sympa je disais, bon pas très fourni en explications, il s’adresse selon moi à des couturiers ou couturières qui savent déjà monter un vêtement mais quand c’est le cas, ça ne pose absolument aucune difficulté. Je n’ai pas fait de modif à l’exception des deux petites brides en liberty que j’ai insérées entre le lainage et la parementure, car je voulais pouvoir fermer ma veste. Mais bon, rien de sorcier. Ça pourrait être sympa d’ajouter un zip aussi, pour lui donner une allure de blouson. La folie des boutons à recouvrir m'a reprise ! Mais je ne pouvais raisonnablement pas réduire le rôle de ce merveilleux liberty à une simple parementure !!

Ah si y a bien un truc, c’est que je la trouve un poil courte ! Pourtant je ne suis pas particulièrement grande. Pour conserver un maximum de longueur (même si j’aurais pu m’en rendre compte avant de couper mon tissu)(je suis une cruche)(percée de plus)(la première qui trouve de quelle chanson est tirée cette phrase remporte toute mon estime)(ou pas), j’ai fait l’ourler du bas à l’aide d’un biais rapporté. Bleu canard bien entendu.

Pour une fois, je ne vous abreuve pas de photos de la veste seule, tout simplement parce que je n’en ai pas pris ! Vous ne verrez donc pas de près cette magnifique parementure en liberty et ma très jolie étiquette, la pose de ouf malade de mon biais rapporté et tout un tas de choses totalement sublimes dont j’ai le secret (en toute modestie).

Je préfère vous montrer tout ça sur la bête ! J’ai enfin pu passer un peu de temps avec mes cops / de couture / d’amour (Soumi, Alice et Cath) il y a deux semaines et nous avons profité d’une petite virée à l’Atelier (Paris 14) pour prendre quelques photos dans la boutique et dans la rue.

japon 1

Tout ce bleu, ça donne presque le vertige...

japon 2

A l'Atelier...

japon 3

On s'est trouvé une porte mortelle ! mortelle nan ?

IMG_7610

japon 4

Là, c'est quand je faisais semblant d'appeler un taxi comme les mecs dans les séries à NY ! (avec mon air intelligent)

japon 5

IMG_7611

japon 6

Ce jour là, Cath a aussi eu droit à des photos avec son sublime perfecto (clic clic) !

C’était top !

Sur ce, je vous envoie plein de bécots et vous dis à très bientôt !

IMG_7592