robe 22

Ce post mérite bien un petit morceau plus tout jeune, qui me rappelle ma jeunesse...

T'es beau comme garçon de Clarika : clic clic

Salut la compagnie !

Pouilliouillouille ! féchoooo ! mais bon, ce blog n’est pas un blog météo, donc passons aux choses sérieuses…

Depuis plusieurs mois maintenant, j’avais promis à V et à ma nièce chérie de leur coudre, pour leur anniversaire (elles ont exactement une semaine… et un an d’écart et s’entendent comme larrons en foire), la même robe dans deux tissus différents. Ma nièce m’avait dit sur un ton très péremptoire « mais tu sais moi Céline, moi ce sera du rose, parce que c’est ma couleur préférée, tu sais bien ». Mmmmmmh ok… Je sais qu’elle adore le rose et si je voulais qu’elle porte la robe, il fallait impérativement suivre cette consigne. Ayant entendu notre conversation, V m’avait immédiatement, en bonne suiveuse, réclamé une robe de sa couleur préférée, le violet.

N’ayant que très peu cousu ces derniers temps, sauf nécessité impérieuse (du genre anniversaire en retard, je vous montre ça bientôt), ce qui me rend d’ailleurs très malheureuse mais c’est comme ça, j’ai dû me pousser aux fesses pour me lancer dans ce projet. J’avais envisagé 30 patrons de robes différents, j’en ai même acheté de nouveaux (je suis malade)(oui, car l’achat de nouveaux patrons rend la douleur de ne pas coudre encore plus grande car vous les avez sous les yeux, vous les imprimez même et vous n’avez ni le temps ni l’énergie de les coudre)(c’est tout simplement atroce)(believe me) et puis, après avoir imaginé 1000 combinaisons de patrons / tissus, j’ai finalement joué la sécurité et la simplicité en jetant mon dévolu sur un patron japonais adorable et très simple, admiré notamment chez Virginie (clouc clouc).

Pour ma nièce, j’ai trouvé le tissu en deux secondes : le vichy rose de la robe à la glace cousue pour R n’était pas encore rangé et il n’attendait que ce projet ! C’est un tissu très souple, un peu lourd, assez doux, je suis fan ! D’ailleurs, au départ, j’ai même pensé que V serait jalouse de la robe de sa cousine même si elle n’était pas violette (la robe)(pas sa cousine). Il me fallait donc trouver un tissu irrésistible et… violet ! J’ai d’abord choisi un plumetis acheté il y a 2 ans (à la grande époque du plumetis, vous vous souvenez ?) chez Ma petite mercerie, pas complètement violet, plutôt parme… J’avais un doute, je craignais qu’elle me le balance à la tronche (elle en est capable la bougresse… no comment), et puis mon coupon s’est avéré trop petit pour le modèle qui est très ample et tout plein de fronces… A la faveur d’une heure de libre un vendredi soir, je me suis rendue au Marché Saint Pierre avec la ferme intention de trouver le tissu parfait. Bingo ! J’ai trouvé un coton violet à cœurs blancs aux Coupons de Saint Pierre (ainsi qu’un petit groupe d’autres coupons)(groupe : nombre indéterminé et imprécis qui permet de garder la face sur son blog en ne dévoilant pas l’ampleur de son problème d’addiction, problème aggravé par l’absence de couture je précise).

J’étais persuadée que V adorerait ce tissu et je le lui ai donc dévoilé, triomphante, dès mon retour ! Elle m’a regardée avec un air assez indescriptible qui lui est propre, du genre qui signifie « okay maman tu as l’air toute excitée par ce bout de tissu, on va se calmer, respirer et je vais te dire clairement ce que j’en pense car je n’ai pas l’habitude ni l’intention de mâcher mes mots, mais je n’ai pas non plus envie de te faire de la peine ou de te gâcher ton plaisir car j’aimerais quand même bien une nouvelle robe et que, en ce moment, quand on t’énerve un peu trop tu as tendance à tout balancer par-dessus bord, donc je ne voudrais pas en arriver là, bon, il est pas mal mais il va pas casser trois pattes à un malheureux petit canard okay ? bon, ça a l’air de te mettre en joie et puis il est violet et j’avais demandé violet donc je vais te dire okay mais… mais… mais… les cœurs sont trop blancs ». La dernière phrase, c’est du texto !!! Les cœurs sont TROP BLANCS !! « Moi je veux des cœurs de couleur ! » (texto)

Et là, j’ai su. J’ai su qu’il faut toujours écouter ses petits, qu’ils ont un goût très sûr en ce qui les concerne. Finies les cousettes faites dans leur dos pour leur faire la surprise. Car la plus surprise c’est souvent moi. Quand elles ne portent pas mes cousettes ou uniquement pour 1. me faire plaisir, ou 2. éviter que je ne fasse la gueule ou 3. que je pleure ou 4. que je ne couse plus jamais pour elles oui je suis moi aussi une chieuse comme mes filles (et une mère ingrate qui fait parfois du chantage affectif)(quand la couture est en jeu, je perds toute dignité).

Lorsque V m’a dit qu’elle voulait des cœurs de couleur, j’ai immédiatement repensé à ces deux robes Alula que j’avais cousues pour mes grandes il y a 3 ans, quand je cousais de manière effrénée, le jour, la nuit, sans m’arrêter, quand j’avais deux idées et trois envies par minute ! C’était le bon temps ma bonne dame. Pour égayer un peu le tissu de l’une des deux robes, j’avais peint quelques unes des étoiles blanches à la peinture textile en rose fluo et bleu canard (étrange…) (c'est là : clac clac to remember). J’avais adoré transformer ce tissu et réaliser une robe vraiment unique ! D’ailleurs, R l’a récupérée de sa sœur et la porte très souvent !

Donc, quand V m’a fait part de son souhait, je ne me suis pas démontée et lui ai immédiatement répondu, « tu auras des cœurs de couleur ma chérie ».

DSC02083

Robes F du Happy Home made 2 (209-fr chez les JCA), 110 sans modif

Tissu vichy rose (Coupons de Saint Pierre) et gros grain (Froufrou au Marché Saint Pierre)

Tissu violet à cœurs blancs (Coupons de Saint Pierre) et ruban de satin rose fluo (Fil 3000)

Peintures textiles rose fluo et jaune

Ce modèle est simplissime et remplit son contrat auprès des petites filles qui aiment les froufrous !

Bon, les filles ont aussi reçu ce jour là des robes Petit Bateau par ma grand-même et je crois qu'elles les ont préférées (alors qu'elles ne sont ni roses, ni violettes et qu'elles n'ont aucun froufrou...). Allez, je remballe ma fierté, n'est pas PB qui veut...

Ma nièce est un peu plus grande que V mais elle est plus fine, je leur ai cousu exactement les mêmes tailles et c’est parfait !

J’ai fait quelques photos juste après leur anniversaire, fêté chez mes parents. Nous étions tous réunis, mon mari et mes filles, mon frère et ma sœur, mon neveu et ma nièce, mon beau-frère, ma grand-mère et mes parents. Un après-midi par-fait !

robe 1

robe 2

robe 3

Avec sa cousine préférée on partage TOUT ! à commencer par les super tongs rapportées par son oncle de Rio ♥

robe 4

robe 5

Croyez moi ou non, lorsqu'on porte cette robe, on a immédiatement envie de se mettre à tourner comme des dingues !

robe 6

robe 7

robe 8

robe 9

robe 10

robe 11

robe 13

robe 12

robe 14

robe 15

robe 17

robe 18

robe 19

robe 16

robe 20

robe 21

robe 23

robe 24

ahhhhh elles me font craquer ces poulettes ♥

allez je vous laisse !

bécots !