Une petite musique ?

Michael Jackson, Black or white (clic clic)

DSC09201

J’ai une copine au bureau qui a l’habitude, quand je la saoule lui raconte mon week-end ou ma dernière soirée, de me demander, avec son œil pétillant si, pendant ce moment passé avec mes amis ou ma famille, j’ai été « nourrie » sur le plan humain. Au début, cette expression m’a surprise. Et puis, petit à petit, en l’entendant l’utiliser, je l’ai trouvée très appropriée.

Les rencontres, le partage d’un repas, d’une virée shopping, les discussions au débotté sur des sujets, intimes ou non, les échanges de vues sur tel ou tel truc sans importance, les secrets échangés comme quand on était enfants… c’est ça qui fait le sel de la vie et qui nourrit ! Y a pas à dire, l’important c’est l’humain ! Et quand on le voit en vrai l’humain, ben c’est encore mieux !

Deux jours avant le week-end de la Pentecôte, notre dîner de potes prévu pour le samedi soir a été annulé. Oh, rien de grave mais on s’est, du coup, retrouvé avec un week-end totalement libre, trois jours sans rien de prévu. Ballot.

Lorsque j’ai appris l’annulation du dîner, mon sang n’a fait qu’un tour. Après consultation de mon Ministre en charge des événements familiaux (Bozo), j’ai contacté Isa et me suis invitée, enfin NOUS ai invitéS, chez elle, dans son labO*, en Belgique, pour le week-end !

Et ouais, je suis comme ça ! Enfin il faut dire qu’à force de m’envoyer de provocantes photos de bières en me disant « on n’attend que toi !! », l’idée de lui rendre une petite visite en famille avait commencé à faire son chemin !

C’est marrant parce que je dis « je suis comme ça » alors qu’en réalité je le suis depuis peu. Je crois que c’est l’effet « blog », qui me pousse à sortir de ma coquille (et oui, on dirait pas comme ça mais je crois être assez timide) et à rencontrer de nouvelles personnes ! Encore un des bienfaits de cette aventure bloguesque !

Donc, maintenant je suis comme ça ! Je n’hésite pas à fourrer mon mec et mes trois gosses dans la bagnole pour aller passer le week-end chez une fille que j’ai vue deux fois, dans sa maison, avec son mec et ses trois gosses ! Et je n’hésite pas non plus à lui demander si sa sœur, Hélène, également blogueuse, sera également là, avec son mec et ses gosses ! Tant qu’à faire !!

Pour une fois, je ne vous ferai pas un très long post (il l’est déjà juste par l’intro, le bougre).

Ce week-end était MER-VEIL-LEUX ! Isa et Hélène sont des chics filles, généreuses en tout, belles, drôles, bonnes buveuses (je suis une petite joueuse à côté d’elles), leurs mecs sont des amours et leurs enfants m’ont tous fait craquer ! Les gosses se sont entendus comme larrons en foire ! Même ma grande A, qui me faisait la gueule avant de partir sur le mode « y a toujours des petits là où on va, je suis toujours la plus grande, y en a marre… » s’est éclatée (faut dire, ils ont une WII ;o) ) ! Et surtout surtout, mon mec a passé un super week-end !! Je ne parle pas beaucoup de Bozo sur ce blog, il est un peu sauvage et surtout très éloigné de tout cet univers, pour ne pas dire réticent (si, on peut le dire en fait, réticent). Alors, je vous laisse imaginer l’audace, pour ne pas dire le courage (si, on peut le dire en fait, le courage), voire l’inconscience (voire la bière) qu’il m’a fallu pour lui proposer ce we au débotté ! Mais je savais que je ne prenais pas de risque, car Bozo avait déjà rencontré Isa à Paris autour d’un bon boudin (non je ne parle pas de moi) et ça avait collé à mort !

Je ne vous raconterai pas en détails notre virée entre filles aux Tissus du Chien Vert et chez Chamick. La vraie vérité c’est que nous nous y sommes prises hyper tard et que nous avons quasiment dû courir dans les allées avant que les deux boutiques ne ferment !! Heureusement, on a quand même réussi à repartir avec quelques trucs sympas ;o)

Je ne vous abreuverai pas non plus des noms de bières que j’ai découvertes, je ne vous en donnerai qu’une qui résume bien la situation et qui a été ma préférée : la POIVROTTE ! (ben oui, au poivre…)

Je ne vous raconterai pas non plus les frites et toutes les sauces qui les accompagnent (ma grande amoureuse des frites, R, était aux anges et a décidé d’habiter en Belgique quand elle serait grande ; elle a la ferme d’intention d’y ouvrir un restau qu’elle appellera « La frite enchantée »), ni les saucisses au barbeuque, ni le chocolat qu’Hélène a cru bon de nous offrir (environ 12 kgs…)(je meurs d’amour et mes fesses aussi), ni l’incroyable, la merveilleuse mais non moins douillette maison d’Isa, qu’on entrevoit sur son blog… Croyez-moi, elle est encore mieux en vrai !

Bon allez, j’arrête là, vous allez vraiment me maudire…

Quand on a décidé sur un coup de tête de passer le we ensemble, on s’est très vite dit avec Isa que ce serait chouette de se faire un petit duo couture pour immortaliser le moment.

Mais on avait très peu de temps, en gros deux soirées ! Il nous fallait un truc rapide et facile ! Etant parties sur deux patrons différents, nous nous sommes accordées sur les couleurs !

Je lui ai proposé le Noir et Blanc ! Ca faisait longtemps que je voulais coudre des robes dans ces tons pour mes filles !

Vous pourrez admirer en détail la robe cousue par Isa sur son blog (clic clic), une petite merveille qui m’a rappelée que ce patron est sur ma liste depuis pffff… et qui m’a permis de découvrir (et surtout de toucher) les magnifiques tissus de Camillette Création. Je les ai trouvés vraiment canons ! beaux, doux, souples, d’une qualité incroyable ! Je compte bien craquer très bientôt !

Pour ma part, suite à mon coup d’essai, j’avais depuis quelques semaines la ferme intention de coudre une robe chasuble à R. N’arrivant pas à trouver beaucoup de temps en ce moment et n’ayant pas l’énergie de me lancer dans un projet compliqué, je me suis dit que ce modèle était parfait pour l’occaze ! Et je me suis aussi dit que si j’avais le temps et l’énergie d’en coudre une en deux soirées, j’aurais bien le temps et l’énergie pour en coudre deux ! Logique.

robe v1

Robe chasuble, Intemporels pour enfants, 6 ans

Tissu Namisca noir et blanc Linna morata, ruban récup d'un sac publicitaire

Doublure coton framboise de provenance oubliée

IMG_0242

J'aime bien l'idée d'une doublure qui claque (et j'avoue je craignais que V ne me foute la robe à la tronche avec tout ce noir et ce blanc et sans rose, ni violet, etc. J'ai préféré jouer la sécurité en en mettant un peu à l'intérieur. Je me trompais, elle l'a aimée au premier regard)

IMG_0241

IMG_0243

IMG_0244

Ah là là que j'aime ce tissu ♥

N'en ayant que 50 cm (acheté au salon CSF 2013 je crois), j'ai dû couper la robe juste juste... Je n'avais pas envie de faire une robe trop courte qui ne serait pas portée longtemps. j'ai donc décidé de poser un biais à cheval pour l'ourlet pour conserver toute la longueur possible : c'est parfait !

Pour les bretelles, j'ai fait au plus simple : j'ai récupéré deux anses d'un sac publicitaire (de la marque 123 je crois...) et je les ai cousues direct ! Elles rappellent le biais du bas, qui lui rappelle les bretelles du haut. C'est bon non toute cette cohérence ?

Ah oui juste une précision avant de passer à la seconde robe : normalement les coins du haut de la robe (à côté des bretelles) sont bien carrés. Les miens l'étaient mais j'ai cranté trop près du bord et, au premier passage en machine, le tissu s'est beaucoup effiloché et ça a fait un trou !! L'horreur ! Je ne me suis pas démontée, j'ai préféré démonter mon haut de robe (juste en le retournant sur l'envers) et j'ai cousu un arrondi loin de l'effilochage ! Les photos sur cintre ayant été prises après, vous avez droit à la vraie réalité de la robe telle qu'elle est aujourd'hui ! 

robe r1

Robe chasuble, Intemporels pour enfants, 6 ans allongée de 10 cm

Tissu noir à pois blancs (Ikéa clic clic), ruban récup d'une vieille ceinture h&m

Doublure coton framboise de provenance oubliée

Biais d'ourlet rayé nois et blanc (Fil 4000)

robe r2

Pour celle-ci, j'ai coupé une vieille ceinture que je ne portais plus. Quand je l'ai vue, ça a fait tilt !

robe r3

J'ai préféré laisser les bretelles tomber dans le dos, je les ai piquées sur la ceinture et j'ai cousu un bouton blanc à paillettes (qu'on ne voit pas)(les paillettes pas le bouton), récupéré sur une veste que je ne porte plus... Ca rappelle les gros pois du tissu de la robe ! Ah toute cette cohérence...

robe r4

La doublure est la même que sur celle de V...

robe r5

robe r6

Sur celle-ci, j'ai posé un biais rapporté noir et blanc, qui rappelle les bretelles, ces dernières rappelant le biais d'ourlet. C'est beau tant de cohérence non ?

N'ayant que peu de temps et mes filles ayant - je sais c'est flippant - presque les mêmes mensurations - à l'exception de la taille - j'ai utilisé le patron découpé en 6 ans. Résultat, c'est parfait sur les deux !

Place aux photos on the beastS !

Ces merveilleuses photos ont bien entendu été prises par Isa herself !

DSC09178

DSC09179

DSC09186

DSC09191

Ah les coquines !! ♥

DSC09194

DSC09200

DSC09206

DSC09209

Mademoiselle V a joué les timides comme d'hab, avant d'enflammer la piste ;o)

DSC09211

j'ai donc dû payer de ma personne (heureusement, j'étais assortie ;o) )

DSC09212

"Allez maman !!!"

DSC09213

Ouh que c'est bon quand maman est là...

DSC09214

DSC09215

DSC09226

DSC09187

Allez, après tant de mignonnitude, il me faut vous laisser !

Isa, ma chère Isa, encore un énorme, un immense M♥E♥R♥C♥I pour tout !! On a vraiment eu bon pendant ce week-end !

Allez - que dis-je - courez ! vous en mettre plein les mirettes chez Isa si ce n'est déjà fait !

(clic clic sur la photo)

DSC09228

PS : bon, en fait, ce post était comme d'hab très long... nobody's perfect ;o)