couverture chambre v2

Une petite ballade pour accompagner ce post long comme le bras ?

Jim, Jean-Louis Murat (clic clic)

Hey ladies and ladies !

Je vous préviens, ce post va vous donner chaud (ou froid c'est selon) !

Et oui ! J'aime tellement le tricot que je n'arrive plus à m'arrêter ! Et ce au détriment de la couture. Clairement.

Disons que, quand j'arrive à enfin m'asseoir sur une chaise ou un canapé le soir, une fois mes filles au pieu (depuis quelques semaines, pas avant 21h, voire pour certaines récalcitrantes 22h... no comment), je ne pense qu'à une chose : ne plus jamais me lever de toute la vie ! Et je n'exagère pas !

Je suis vannée !

Donc je tricote ! Ben oui, le tricot c'est indolore. Nan ?

Oui, vous allez me dire "c'est clair que le tricot c'est reposant par rapport à la couture, où il faut sans arrêt se lever, changer de place, couper, décalquer, épingler, surjeter, vérifier, etc. le tricot c'est statique, on n'utilise que ses bras" et je vais vous répondre "oui madame mais c'est là qu'est l'os car mes bras, et surtout mes épaules, n'en peuvent plus de tout ce tricot ! Je pense que j'ai développé 3 tendinites en même temps tellement je tricote ! Bien entendu, aux premières douleurs j'ai pris les mesures qui s'imposaient et ne consens pas à m'installer pour tricoter tant que je n'ai pas à mes côtés 1. un gros coussin voire plusieurs qui me maintiennent le bras droit en hauteur, 2. une gros coussin mais comme je n'en ai plus je prends autre chose genre mon gros sac rempli de laine, pour le bras gauche, qui n'a pas besoin d'être aussi haut que le droit, 3. ma table basse sous les pieds, 4. une petite binouze à portée de main, 5. (soyons hônnete) la télécommande car je sais pas vous mais impossible de bouquiner en tricotant.

Hier soir, mon bozo de mari m'a lancé (sans e parce qu'il ne m'a pas lancée, moi, mais il m'a dit) en me regardant tricoter au coin du feu de la télé "eh ben... ça te donne un peu l'air vieille d'un coup ton tricot et tous ces coussins... de maintien...". Je ne vois vraiment pas de quoi il parle.

Enfin, tout ça pour vous dire - mais vous vous en doutiez, avouez - que je suis sacrément mordue de tricot !

D'ailleurs, c'est l'un des trucs qui m'ont fait accepter si facilement les déplacements professionnels qui vont avec mon nouveau boulot. Ben oui, je peux tricoter dans le train ! yippee !

J'avais depuis plusieurs mois envie de me lancer dans quelque chose de différent des châles (même si je continue à en tricoter hein...). La couverture adorée cousue pour ma V chérie (cluc cluc to remember) ayant disparu comme par enchantement à l'école (you son of a b****), je me suis dit que je pourrais tenter de lui en tricoter une, ses soeurs ayant chacune une couverture en patchwork (clic clic et clac clac)(et sa mère n'ayant nullement l'intention d'en refaire une).

Je me suis lancée un peu à l'arrache, comme souvent avec moi, en me disant "on verra bien...".

Il me restait plusieurs pelotes de Rapido couleur bleu pétrôle de mon trendy number 2 et plusieurs couleur carmin du petit snood de V au point de riz, j'avais également encore sous le coude la moitié d'une pelote du fil vert similaire à la rapido (acheté en Espagne) utilisé pour le snood de A. L'association des couleurs m'a plu au premier regard et je me suis lancée ! Yallah !

couverture v4

Couverture tricotée au point mousse, modèle maison (oh yeah), env. 80 X 120 cm

Rapido bleu pétrole (un certain nombre...), Rapido rouge carmin (un peu moins) et fil vert Cunde Mogollon Rosas 7 (une demi pelote)

Aiguilles 8

Doublée en jersey bleu canard

Pendant que je commençais ma couverture, je suis tombée sur ce post d'Hélène (clouc clouc) montrant une merveilleuse couverture tricotée et doublée de tissu. Elle y explique que c'est son 4ème plaid doublé de tissu (taille bébé) et qu'elle est partie, pour ses premiers plaid, du célèbre tuto de Frédérique (tuto pour plaid à gogo : clouc clouc) qui est prévu pour un plaid en tissu. Pour son 4ème plaid, Hélène n'a pas exactement suivi le tuto mais s'en est inspirée et elle m'a inspirée ;o).

Au fur et à mesure que la couverture avançait (et que je devais racheter des pelotes de bleu pétrole car il y en a 2 fois plus que du rouge et du vert sur la couverture)(ballot moi qui m'étais lancée (avec un e) dans ce projet pour éliminer mon stock de cette laine...), je commançais à stresser de plus en plus (oui le tricot est un vrai passe-temps plaisir pourquoi ?) en pensant à mes (sales) finitions et à la façon dont j'allais pouvoir m'en sortir... Ben oui, parce que qui dit lancement de projet à l'arrache dit finitions de débutante toutes moisies. Je voulais faire des rayures mais n'avait aucune idée de la façon de changer de couleur de fil toussa toussa... Heureusement, Caro m'a expliqué comment changer de couleur SANS COUPER MES FILS à chaque fin de rang (les tricoteuses doivent être horrifiées à la lecture de ce post mais j'assume). Bref, mes bordures (au moins celles du début) étaient toutes moches et si vous ajoutez à ça, 2 ou 3 raccords en plein milieu de la couverture (no comment), il me fallait une solution pour cacher toute cette misère.

L'idée de la doublure a vite fait son chemin mais je me demandais comment allait réagir la partie tricotée, très souple et élastique (surtout avec de grosses mailles et un tricot bien lourd) une fois cousue à un tissu non extensible. J'en ai quasiment cauchemardé ! Tous les jours je changeais d'avis : certains jours je me disais que le jersey devait être une bonne solution (d'autant que j'avais pas moins de 4 coupons de jersey bleu canard)(la tarée)(vous comprendrez, ainsi, aisément que je sois totalement infoutue de vous dire d'où provient le coupon que j'ai utilisé) mais que les finitions ne seraient jamais aussi jolies que sur un tissu, d'autres jours je me disais qu'avec le tissu j'aurais de jolies finitions mais que je prenais le risque d'avoir une partie tricotée toute pendante sur une doublure non extensible... Je ne vous dis pas l'état de mon cerveau...

J'ai donc dû choisir !

couverture v1

Et oui, j'ai choisi le jersey pour le côté extensible incontestable ! J'ai mis de côté mes standards de qualité de finitions et ai fait dans la finition efficace : pour la bordure côté tricot, j'ai fait un double rentré et ai cousu la bordure au point zig-zag pour conserver l'elasticité de la couture (ben ouais, c'était quand même l'idée...)

couverture v2

Je n'ai pas suivi le tuto du plaid à gogo pour les bords car avec le jersey ça aurait été vraiment relou et en plus le tricot étant tellement extensible, je n'arrivais pas à le mesurer, ben ouais ballot ! Du coup, j'ai dû faire mes rentrés sur la bête et ajuster au gré des mouvements de terrain tricot.

Grâce au jersey, la couverture reste super élastique, elle est super douce (c'est aussi pour ça que je voulais la doubler...) et super chaude (elle pèse un âne mort) !

Donc, mise à part cette bordure dont la gondolitude m'arrache un peu les yeux (mais qui, je suis sûre, va s'atténuer si je consens à passer un petit coup de fer pas trop chaud), j'adore cette couverture !!

Et elle est tellement lourde que V ne pourra jamais l'emmener à l'école ! ha ha ha !

couverture v3

Deux erreurs de tricotage se sont glissées sur cette photo, sauras-tu les retrouver ?

Place aux photos in da place !

couverture chambre v

Cette jolie ombrelle vintage est celle qui m'abritait dans ma poussette quand j'étais enfant ! je l'adore, les dessins sont si charmants et les couleurs tellement... 70 !!

Ne sachant trop quoi en faire, j'ai eu l'idée de l'attacher au lit de V pour lui faire un genre de tête de lit un peu originale ! Elle kiffe à fond !

couverture chambre v3

La couverture adopte sans nul doute la taille du lit de ma belle (je suis ravie, j'ai fait à l'oeil sans jamais rien mesurer et j'ai arrêté quand j'en avais marre ;o) )

couverture chambre v4

Petite déco au masking tape en forme d'immeubles...

...après la maison réalisée il y a quelques mois et qui se trouve sur le mur d'en face (en vrai la chambre est minuscule, les deux murs se touchent presque ;o) )

chambre v

D'ailleurs, on aperçoit sur cette photo l'imper de la jolie plumette que j'ai récupéré pour V car il était devenu trop petit !

comme je l'aime ♥ !

chambre v2

je continue mon tour du propriétaire par cette petite installation tout à fait charmante !

poupées lit superposé 2

pourquoi utiliser une desserte Ikéa en... desserte (ou en bac à jouets comme prévu initialement...) quand on peut en faire des lits superposés pour poupées ?

poupées lit superposé

en guise de couverture, elle a utilisé une serviette cousue et teinte façon kiwi par Vanessa

en vrai, j'ai encore une photo de la chambre de V... c'est tellement elle cette photo !

couverture chambre v6

Bah quoi ?

Et bien, les petites choses que vous voyez posées au milieu du lit sont : un cheval marron fisherprice vintage qui  appartenait à mon frère et la nouvelle minipeluche Idéfix ramenée du parc Astérix la semaine dernière, que V ne quitte plus. Et c'est quoi les trucs qui pendent juste en dessous ? Et bien ce sont leurs sacs de couchage, formés de chaussettes sales (celles portées précisément au parc Astérix par V) !!! Les sacs de couchage tiennent grâce à des élastiques à cheveux et tout le monde est content !!!

Au secours sortez moi de là !

Bon, je vous rassure quand même, après 24h de camping en milieu humide et odorant, les deux compagnons de V ont eu le droit de reprendre leur liberté ;o)

Voilou !

Allez salut les poufs !

couverture chambre v5