dress 15

Hey girls !

J’espère que vous avez passé un bon week-end et que vous avez abusé du chocolat ! Si on ne le fait pas à Pâques, on ne le fait pas. Pas vrai ?

J’ai profité de ce beau week-end sous le soleil pour prendre quelques photos de deux cousettes tout juste finies !

Celle d’aujourd’hui est une petite robe toute printanière, pour ma V d’amour qui n’a pas assez de robes place dans son placard chocolat à manger sœurs chaussures à son goût !

Elle est rôze et va parfaitement avec ses nouvelles chaussures vernies noires.

Allez hopla !

dress 1

Ponderosa dress, Elegance & Elephants, 5 ans (clic clic)

Jersey à vagues (Modes 4U), jersey rose uni (Modes et travaux)

Bouton Liberty from London

J’ai découvert ce patron croquignolet au hasard de mes visites sur des blogs américains. C’est fou, à chaque fois que je prends un peu de temps pour visiter la blogosphère US, je me rends compte à quel point le champ des possibles est grand ! Non pas que je trouve les blogs français étriqués ou pas originaux, mais disons que le nombre de blogs américains où on voit de jolies choses semble sans limite ! Beaucoup d’entre eux font très pro et sont alimentés presque chaque jour. De quoi donner des idées et des envies à plusieurs générations de couturières du dimanche !

Bref, j’ai donc découvert ce petit patron de robe en jersey et j’ai tout de suite imaginé ma grande fille de presque 4 ans (ô temps suspends ton vol pleeeeeeeease !) dedans !

Rien de très original dans ce modèle si ce n’est son genre de « tablier » froncé intégré à la robe, ce qui permet de jouer sur les motifs et les couleurs.

Cela fait de longs mois que j’accumule les jerseys de toutes sortes, de toutes couleurs et de toutes qualités car je rêve de coudre plein de modèles confortables, pour mes filles et pour moi. Mais je suis toujours arrêtée par la « flippe du jersey », le truc qui te dit que tes coutures vont être moches, que ça va tirailler ou pendouiller (au choix) et que tu vas gâcher tes beaux jerseys. Donc, à choisir, tu préfères laisser tes jerseys dans un placard plutôt que de tenter d’en faire quelque chose.

Et puis, un jour, tu tombes sur un modèle qui te semble assez simple, tu te postes devant ton placard à jerseys (oui mesdames, j’ai un placard entier rempli de jerseys) et tu te lances.

Et tu kiiiiiiiiiiiffes !

Le modèle est relativement simple à coudre, bien illustré par des photos. Tout s’emboîte globalement bien, même s’il me semble que mon jersey imprimé aurait gagné à être un peu plus stretch, j’ai dû pas mal tirer dessus, notamment au niveau de l’encolure et ce n’est pas super super beau (note pour plus tard : pour une éventuelle deuxième version, couper une bande d’encolure un peu plus longue)(seconde note pour plus tard : choisir également un jersey un peu plus fin pour la bande d’encolure)(ce qui évitera peut-être les finitions toutes moches)(mais pour cette fois, j’ai décidé de m’en foutre).

dress 1bis

dress 3

pour être certaine d'obtenir 100% de satisfaction de la part de l'intéressée, j'ai fait toutes mes piqûres en rose fluo...

dress 5

là on voit que le jersey de l'encolure est pas mal étiré...

Pour celles qui seraient tentées par ce modèle : attention aussi à bien lire les instructions (en anglais mais assez simples à comprendre une fois qu’on maîtrise le sewing vocabulary de base), quand on coud le corps de la robe (sur la mienne, il s’agit de la partie en jersey rose uni) : les coutures d’épaule se font envers contre envers et les coutures des côtés (sous les bras) se font endroit contre endroit.

Cette robe est rapide à coudre (sauf quand, comme moi, on coud les côtés envers contre envers)(avec un point special jersey)(donc indécousable)(j’ai failli tout balancer)(et me ruer sur les chocolats de mes gosses juste avant Pâques)(vous voyez le genre) et le résultat est vraiment trop kioute !

dress 2 bis

Ah oui, il y a juste un truc que j’ai loupé grave : les fronces sur le devant du corsage. Je ne sais pas ce que j’ai foutu mais elles se sont retrouvées complètement décalées sur l’un des côtés et je ne m’en suis aperçue qu’après avoir cousu la bande d’encolure : il était hors de question de toute défaire.

J’ai donc dû ruser ! En guise de ruse, j’ai confectionné une grosse fleur en jersey en coupant plusieurs cercles de tailles différentes et au cœur desquelles j’ai cousu un gros bouton. J’aime beaucoup cette fleur ! Et ma V aussi !

dress 2

dress 4

Et sur la bête ?

V a voulu porter sa robe TOUT le week-end de Pâques ! Et quand je dis TOUT, c’est TOUT (dimanche, lundi ET la nuit de dimanche à lundi)(à sa décharge, nous étions à une fête et on s’est couchés très tard)(il n’était depuis longtemps plus l’heure d’entamer une négociation sur le fait que, normalement, la nuit, on dort en pyjama…).

Gros gros succès !

Du coup, vous l’avez dans plusieurs situations différentes, avec ou sans sous-pull, avec ou sans gilet qui brille, avec ou sans tresse africaine ;o)

D'abord avec queue de cheval et gilet qui brille dans la douce lumière du dimanche en fin d'après-midi...

dress 6

dress 7

dress 8

dress 9

dress 10

puis sans le gilet préféré...

dress 11

dress 12

dress 13

Puis avec tresse africaine, col roulé, sous le soleil qui tape de début d'aprèm lundi... (dingue comme les couleurs n'ont rien à voir...)

dress 14

autant vous dire qu'avec celle nouvelle ROBE RÔZE, le sous-pull et le collant VIOLETS, la TRESSE AFRICAINE et LES NOUVELLES CHAUSSURES VERNIES NOIRES, V était proche du PARADIS !

dress first

dress 17

dress 18

pendant l'une des nombreuses la chasse aux oeufs...

dress 16

Alors, you like it or not ?

Gros bisous les meufs et mangez du choco !

dress 19