robe v8

Un petit mot d’intro à ce post (désolée pour les non couturières de l’assistance, ça risque d’être chiant à mourir…)

Certaines d’entre vous ont sans nul doute suivi, depuis quelques jours, la polémique née sur un blog (en 3 actes, le premier est là : clic clic), puis relayée au moins sur un autre (clac clac) au sujet de la question du plagiat possible de deux patrons de chemises de la marque Aime comme Marie, à partir d’un patron japonais et d’un patron Burda.

Ca gronde (graaaaaaaave) sur la blogo depuis quelques jours, certaines avaient déjà des soupçons voire plus (se faisant gentiment affubler du sobriquet de « Morues » par des proches de Marie), d’autres découvrent le truc et sont effarées, les dernières sont scandalisées de voir cette histoire prendre une telle ampleur, criant à l’acharnement et se sentant elles-mêmes attaquées en raison de leur soutien à Marie.

Des échanges ont également lieu sur Thread & Needles : cluc cluc !

Bref, c’est chauuuuuuuud les marrons !

Je ne savais pas trop si je devais écrire un truc sur mon blog à ce sujet, je l’ai déjà dit, la polémique toussa… Je ne veux pas trop de ça sur mon blog… Et puis, je ne voudrais pas participer malgré moi à un lynchage public…

Mais je crois qu’il n’est pas question de ça ici.

Aïssatou, qui tient le blog Tasticottine et également une mercerie à Paris, m’a convaincue d’écrire quelque chose. Pour lire son article, c’est ici : clac clac ! [apparemment son blog a un souci, vous devrez patienter avant de lire son texte...]

Je ne suis ni dans un « camp » ni dans l’autre mais j’aimerais juste la vérité sur cette histoire et une réponse digne de ce nom de la part de Marie. A ma connaissance, sa seule réaction a été jusqu’à présent de publier sur son blog un post disons… assez… « comm » (clouc clouc). Pas inintéressant mais pas non plus très éclairant sur la question du plagiat.

Pour avoir moi-même acheté deux patrons de cette marque par le passé (Aime comme minute et Aime comme Mina) que je n’ai finalement jamais cousus, j’aimerais que la lumière soit faite sur cette histoire et je pense qu’un relai sur les blogs pourrait aider à obtenir une réaction satisfaisante !

Les blogs, instagram, facebook, twitter ne doivent pas servir qu’à faire de la pub et de la comm, ils doivent aussi permettre de s’expliquer quand cela devient vraiment nécessaire. Vu l'importance du sujet, je peux comprendre que la préparation d'une réponse puisse prendre du temps (et clairement je n'aimerais pas être à la place de Marie en ce moment) mais je serais choquée qu'aucune vraie réponse ne soit apportée.

Voilou, c’est tout !

Revenons à nos moutons...

Ces derniers mois, je me suis surprise, en faisant du rangement, à garder des vieilles fringues qui ne me vont plus (ok qui sont trop petites ! ça va là ! vous voulez mon poids aussi tant qu’à faire ?? ça suffit maintenant)(comment ça je m’énerve toute seule dans mon coin ? ;o) ) ou même des fringues qui me vont encore (ok ? c’est bon ? y a ENCORE des fringues qui me vont !) mais que je ne porte plus ou que je n’ai jamais portées car elles ne me vont pas (enfin elles me vont en taille hein ! mais ça fait tout moche, ce n’est pas mon style, ça me grossit… BREEEEEF !)(oui j’ai arrêté de fumer donc je suis un peu à cran)(enfin, moi ça va mais je trouve les gens qui m’entourent très agressifs)(bizarre cet acharnement…)(ok j’arrête mon mauvais humour).

Avant j’aurais donné les fringues autour de moi, maintenant j'en garde certaines en me disant que je « vais en faire quelque chose ».

Vous me direz « mais couds donc déjà les tissus que tu as achetés et tu verras ensuite pour réutiliser les tissus des fringues que tu ne portes plus ».

Et moi je vous réponds « je fais bien ce que je veux ! ».

C’est marrant, ça fait maintenant 4 ans que je couds et je n’avais jamais envisagé de recycler des fringues ! C’est dingue ! Pourtant, j'ai toujours gardé des fringues, selon le bon vieux principe – qui a gouverné ma vie pendant tant (trop) d’années – du « on ne sait jamais ».

Je sais bien au fond de moi que les fringues que je ne porte pas ne m’iront jamais (même si je mincis, la coupe n’est pas la bonne ou le style n’est pas le mien… je ne devrais JAMAIS acheter de sweats, ça ne me va pas, et pourtant j’en ai acheté des dizaines chez monop notamment…) mais je n’arrivais pas à les donner parce que j’aimais leur tissu et l’idée de le porter !

Tout ça pour vous dire que, ENFIN, j’ai utilisé l’un des trucs que je garde religieusement depuis des mois ! et que je suis drôlement contente !

Je suis partie d’une tunique que j’avais achetée à la braderie Des Petits Hauts, avec ma cops Marion chérie, alors que j’étais enceinte de V. Je me disais qu’elle ferait une bonne tunique d’après accouchement mais finalement elle s’est avérée trop juste (donc moule bide) et trop longue (donc moule fesses), bref, pas du tout ce qu’il me fallait après l’accouchement (pour ma santé mentale j’entends) !

IMG_7870

Je l’ai néanmoins conservée. Je la croisais parfois dans un placard et ne parvenais pas à m’en débarrasser… Ben oui, tout de même, une tunique Des Petits Hauts, tout de même… Ce joli tissu fleuri me plaisait beaucoup et ce beau passepoil roooose…

En retombant sur elle à la recherche d'un tissu pouvant accompagner un molleton dont la couleur ne m'inspirait pas trop, ça a fait tilt !

Bon, clairement j’ai pas TOUT utilisé de la tunique (loin s’en faut) mais c’est un bon début !

Allez je vous montre !

robe

Robe E, Vêtements amples à superposer (328 fr chez les JCA), 110

Molleton parme (Vêtement-marin-broderie), recyclage blouse Des petits Hauts

Passepoil et biais bleu canard satiné (Fil 2000)

Jersey bleu canard (acheté sur le stand Ottobre au salon CSF)

Jersey bleu canard (Diffus'laine St Nazaire)

robe 2

Pour ce projet, je me suis contrainte !

Je voulais :

  1. Coudre une robe
  2. Coudre une robe facile à coudre et à porter
  3. Coudre une robe à manches longues à porter éventuellement sur un sous-pull
  4. Utiliser du molleton acheté l’année dernière dont je n’aimais pas trop la couleur et qui prend beaucoup de place dans mon placard à tissus
  5. Faire du recyclage !

J’ai déjà utilisé ce patron pour coudre le tee shirt aux cerfs pour V l’été dernier (clic clic to remember). La carrure est parfaite, j’avais juste rallongé la longueur du tich. Le livre propose une version robe avec le haut en jersey ou molleton et la partie jupe en tissu genre popeline.

Je n’ai pas fait de modif si ce n’est que j’ai cousu la partie jupe plus courte que prévu dans le bouquin, je ne sais pas trop ce que j’ai foutu, j’ai dû me planter dans mes calculs…

Mais j’aime beaucoup le résultat ! ça fait une robe un peu mini, c’est très mignon !

Ah oui et puis, comme d’hab, j’ai mis un passepoil entre le haut et le bas ! Je craignais que la rigidité du passepoil fasse gondoler le molleton, j’ai donc décidé d’utiliser un passepoil tout souple satiné, de chez Fil 2000.

En ce qui concerne la couleur du passepoil, j’ai longuement hésité à partir sur du rose, ou du parme, ou du framboise… Et puis, je me suis rabattue, comme d’hab (ma vie est d’une routine à pleurer), sur du BLEU CANARD !!

Et du coup, pour le biais à cheval de l’encolure, j’ai aussi utilisé du biais bleu canard satiné ! N’en ayant pas chez moi, j’ai profité d’un petit créneau pour passer chez Fil 2000 faire LE PLEIN !

Et vous savez quoi ? Et bien j’ai décidé d’assumer mon addiction et, en plus des dizaines de mètres de biais, rubans et passepoils de toutes sortes que je me suis offertes, je suis repartie avec une bobine de biais BLEU CANARD de 100 mètres !!!! En même temps, 14€ les 100m, ça fait du 14 centimes le mètre, ce qui reste raisonnable ! J’en mangerais presque à ce prix là ;o)

Bilan des courses : vous n’avez pas fini de voir du bleu canard par ici !

Pour la parementure, c’est tout naturellement que j’ai utilisé du jersey bleu canard !

robe 11

Pour égayer un peu la robe que je trouvais un peu trop « terne » et sage, j’ai ajouté, pour mon ado de kroizans au grand cœur, deux cœurs en jersey (bleu canard mais d’une autre provenance… je sais je suis une malade…) : l’un « vide » sur le devant à l’emplacement du cœur, l’autre « plein » également à l’emplacement du cœur côté dos…

robe 3

robe 8

robe 5

comme pour les gilets en moumoute de Noël, j'ai ajouté une petite déco au bout des liens, en faisant des petits coeurs dans du jersey canard...

robe 6

robe 7

En ce qui concerne le modèle, il est très bien coupé, bien expliqué (mais bon je ne regarde plus, je commence à maîtriser le montage des vêtements simples, et puis j'ai déjà cousu ce modèle en tunique...) et très simple à coudre !

Un modèle basique qui a fait ses preuves !

S'agissant du molleton, il vient de chez Vêtement-marin-broderie (quel nom étrange tout de même...). Je n'ai rien à dire sur la qualité du molleton, il se coud facilement, ne bouloche pas pour le moment (V a porté sa robe plusieurs fois depuis qu'elle l'a et s'est notamment roulé par terre - comme de bien entendu). D'autres, comme Charlot (clouc clouc) n'ont pas eu une expérience aussi positive avec ce fournisseur...

robe 9

Une vraie robe à coeurs !

robe 10

Pour faire ce coeur, j'ai coupé rapido une bande de jersey que j'ai épinglée en suivant la forme d'un coeur et j'ai piqué au milieu, bête comme chou !

Et on the beast, ça donne quoi ?

Ca donne un truc trop kioute selon moi mais bon c'est sans compter sur cette adorable ado de kroizans qui a décidé de tout commander à la maison et de faire les 400 coups !

robe v

pour votre santé mentale et la mienne, j'ai décidé de couper cette photo sur laquelle mademoiselle V avait tout simplement décidé de se piller le nez, ni plus ni moins ! Elle se gondolait de rire et, malheureusement pour ma crédibilité d'hônnete mère de famille, moi aussi !

robe v2

Bon, elle ne s'est pas QUE pillé le nez, elle a aussi décidé de prendre des accessoires, des chaises, une baguette magique et un bébé, pour l'accompagner !

robe v3

Je crois qu'elle essayait de transformer son bébé apparemment insupportable en enfant sage. Je n'ai pas osé lui dire que, dans la famille, ça ne marche pas ce genre de trucs, j'ai moi aussi tout essayé ;o)

robe v4

robe v5

pffffff... ses couettes me font craquer... chuis pas sortie de l'auberge en termes d'autorité maternelle !

robe v6

Vous n'auriez pas un truc pour qu'elle arrête de se ronger les ongles ?? Je ne savais même pas que c'était possible de prendre ce genre d'habitude à cet âge ! Elle le fait depuis qu'elle a 2 ans (et qu'elle a lâché sa tétine de son plein gré...)...

robe v7

Des coeurs, des couettes blondinettes, je fonds...

robe v9

V et sa passion pour les puzzles...

robe v10

V et sa passion pour le cache cache...

robe v11

V et sa passion pour les guilis...

Allez, je vous laisse !

robe 4