IMG_7144

Salut les meufs !

Et ouais deux posts dans la même journée, 2015 will be my year I swear (enfin on verra hein, vous habituez pas trop quand même...)

Je reviens par ici pour vous montrer les petites cousettes que j’ai réalisées juste avant Noël !

Je vais étaler ça sur plusieurs posts car – j’ai beau me plaindre que je n’ai le temps de rien et que je ne couds quasiment plus – j’ai réussi à coudre pas mal le week-end qui a précédé Noël (Ô joie !) et j’ai donc quelques trucs à vous montrer !

Aujourd’hui, je vous montre la petite robe de Noël cousue pour mon adorable V !

J’étais partie sur l’idée – un peu grotesque j’en conviens – de coudre des jupes à mes 3 filles pour Noël, élastiquées, un peu longues (genre longueur midi) avec un petit froufrou en tulle. J’avais saisi une fenêtre de 20 minutes un soir avant de rentrer du boulot pour foncer chez France Duval-Stalla, sous des trombes d’eau, pour acheter mes tulles. J’en étais revenue avec 3 jolis tulles (donc) et un petit coupon à pois totalement adorable (je vous en parle mais c’est juste pour vous rendre jalouse, il n’est dans aucun post de cette série, pour la simple et bonne raison qu’il est toujours dans le sac FDS, même pas encore coupé)(on s'en fout).

Et puis, de retour chez moi, j’ai commencé à chercher des tissus pour mes jupes et là, le grand vide. Un vide que je connais bien et qui est révélateur de la mauvaise idée à ne suivre sous aucun prétexte.

Mon adage pourrait être « Si le tissu ne vient pas à toi, pars en courant ! ».

Oui, car quand je ne trouve pas le tissu ou quand je ne trouve qu’un tissu « mouais bof », c’est que le projet ne m’emballe pas vraiment et qu’il va finir en eau de boudin.

Bref, les tissus ne venaient pas et je n’allais tout de même pas faire des jupes à mes filles, uniquement avec du tulle ! Et la décence bordel !

Ce qui est bien avec l’expérience que j’acquiers mois après mois en couture, c’est que je mets beaucoup moins longtemps qu’avant à me rendre compte qu’il faut que j’abandonne une idée. L’abandon des jupes en tulle de Noël ne m’a donc pas pris beaucoup de temps (une vingtaine de minutes tout au plus, passées à admirer mes tissus – donc ce n’est pas du temps perdu). Peut-être que la prochaine fois, ça me prendra encore moins de temps et me permettra même de sauter la case « achat de tissu » ! (ce serait pas mal)

Tout ça pour vous dire qu’une fois ce projet abandonné (ouf…), j’ai d’abord songé à coudre… rien. Et puis je me suis dit que ça n’était pas possible de laisser mes filles sortir sans un petit THM (Truc Home Made)(et pas Truc H&M hein) à Noël.

Je vous montrerai ce que j’ai cousu pour mes grandes filles dans mon prochain post.

Aujourd’hui, c’est donc la robe de V qui joue les stars !

Si ma mémoire est bonne, j’ai acheté le patron il y a deux ans, au salon CSF 2012 ! J’avais littéralement craqué ! Et puis, je ne sais pas, j’avais songé plusieurs fois à le coudre, je l’avais même décalqué (en 2 ans à l’époque, c’te blague ;o) ), mais je ne l’avais pas bien dans l’œil et j’avais beaucoup hésité à me lancer. Encore aujourd’hui, je ne comprends toujours pas pourquoi j'ai attendu si longtemps.

Lorsque je me suis penchée sur mes patrons de robes à la recherche d’un modèle simple mais habillé, simple à coudre mais non encore testé, ça a fait tilt tout de suite !

D’autant que, si j’avais galéré pour trouver des tissus pour les jupes de mes grandes, pour V j’avais trouvé LE tissu ! Oui car je ne vous ai pas dit mais la demoiselle qui, il y a encore quelques semaines, ne jurait que par le rose, ne voit plus sa vie qu’en violet ou en mauve !!

On n’est pas sorti du sable je vous assure !

En tout cas, cette nouvelle lubie coloresque aura eu le mérite de m’aiguiller rapidement vers ce très joli tissu acheté cet été puis oublié !  C’est bien simple, je dois avoir UN tissu violet dans tout mon stock…

J’avais le patron, j’avais le tissu, j’avais la princesse (qui n’affichait encore à ce moment-là qu’un tout petit 39,5°…). C’était parti !

malva

Robe Malva, Blousette rose (clic clic), 6 ans

Crépon un peu synthétique couleur prune ou aubergine (genre violet mais pas complètement mais ça fait l’affaire), Diffus’laine (Saint Nazaire)

Ceinture en merveilleux tissu rayé en provenance directe d’Inde

Bouton Liberty en provenance directe de Londres

En cherchant un tissu capable de twister mon crépon tout en lui étant assorti, je suis tombée sur les coupons mortels rapportés d’Inde il y a quelques temps par ma cops Marion chérie. En vrai, les coupons ne sont pas tous à moi car je n’en ai que la moitié, l’autre étant destinée à mon autre cops Marion. Enfin, sans vouloir abuser, comme le dit si bien l’article 2272 de notre bon vieux Code civil « En fait de meuble, la possession vaut titre », ce qui signifie, en gros et sans entrer dans les détails, que dans la mesure où je possède ces coupons (et depuis longtemps en plus), ils sont désormais à moi !! Désolée Marion mais il faudra t’en acheter d’autres ;o)

Que dire de ce patron ?

Et bien RIEN CAR IL EST PARFAIT !!

Sérieux, il est très bien expliqué, tout s’emboîte parfaitement et la mignonnitude du résultat est totale !! RIEN A DIRE si ce n’est que je me bafferais de ne pas l’avoir cousu plus tôt ! Dire qu’il s’arrête au 8 ans et que ma kroizans mettra bientôt du 10 ans ;o)

Ce petit plastron plissé sur le devant et ces jolies bretelles entortillées dans le dos et froncées devant, moi, perso, ça me retourne comme une crêpe ! Le montage est très sympa à réaliser et les finitions intérieures sont parfaites ! Et ça, c'est très gratifiant !

Je ne comprends toujours pas pourquoi on n'en a pas vu beaucoup sur la blogaux... Celles de Sabine m'ont enchantée en tout cas !! (clouc clouc)

DSC00542

DSC00544

D’ailleurs, en parlant de plis, les miens ne sont pas parfaits, loin s’en faut, la faute au crépon qui ne tient pas en place… Mais bon, sur la bête en mouvement, ça ne se voit presque pas (même moi, je ne le vois plus, c’est dire…) et puis on s’en fout, la robe est bien trop jolie pour se préoccuper de ce genre de détails (en parfaite objectivité bien sûr).

DSC00533

DSC00545

Le seul hic avec cette robe c’est qu’elle n’a pas pu être portée le 24 décembre comme prévu pour cause de grippe ! Dégoutée n’est bien entendu pas un mot assez fort pour décrire l’état dans lequel j’étais le 24 en fin d’aprèm quand nous avons compris qu’il n’était pas possible de conduire notre kroizans au réveillon dans son état.

Mais surtout dégoutée V l’était tout comme moi quand elle a compris (malgré la fièvre) qu’elle ne pourrait pas se rendre avec ses sœurs au réveillon de Noël avec sa robe de soirée !! Pauvre poulette, ça a été raide ! Bon, 3 minutes plus tard elle sombrait dans un sommeil profond et à son réveil ne se rappelait quasiment plus que c’était Noël, pratique la fièvre pour ça…

En revanche, elle a enfin pu enfiler sa robe pour fêter dignement Noël le lendemain !

Je me doutais bien que – même sans grippe – cette robe n’aurait pas été portée seule (quand même, chuis tarée mais quand même) et j’en étais à me dire que j’allais coudre un ticheurte ou une tunique pour l’accompagner mais que quand même je n’avais pas beaucoup de temps (j’ai fini la robe le 23…) et puis, en fouillant dans le tiroir de V, je suis tombée sur ce petit ticheurte d’une vieille collection Zara (2009 si j’en crois l’âge auquel devait le porter ma grande A) qui s’est avéré tout simplement PARFAIT pour accompagner Malva tout en la mettant en valeur !

IMG_7130

IMG_7137

Et puis, nous sommes partis quelques jours à Collioure, comme je vous le disais hier...

Et Malva a connu son heure de gloire en accompagnant ma V dans quasiment toutes ses sorties !

Même pour marcher dans la campagne et escalader les rochers sur la plage !

C'est comme ça que la "robe de soirée" (comme l'appelle V - imaginez ma fierté) est devenue "robe de randonnée" !

IMG_7360

IMG_7363

IMG_7372

malva 3

le ticheurte était bien plus basique et les chaussures un peu godillots mais nous n'allions tout de même pas randonner en pantoufles de vair !!

IMG_7375

IMG_7377

Oui, elle caillait un peu, mais on a fait vite !!

Je crois que j'ai tapé dans le mille avec cette robe ! Et ça me ravit car je compte bien en coudre d'autres et, s'il le faut, agrandir le patron pour R qui entend bien que je n'en reste pas là en ce qui concerne Malva !

Je vous laisse sur LA touche glitter offerte par les "brillantes chaussures" de V qui s'accordent, par le plus grand des hasards, parfaitement avec la robe de soirée de randonnée !

malva 2

Ahhhh kroizans...

Allez bécots et rendez-vous très bientôt avec de la moumoute !