bon, je vous vois venir avec vos "mais ma pauvre, le salon CSF (NB : cré-a-tion-é-sa-voir-faire pour celles qui habiteraient sur une autre planète) c'était il y a mille ans ! réveille toi bon sang de bon sang ! ton post est so "november 2012" !

ouais je sais, mais c'est comme ça !

avant de vous montrer mon "mini" butin, je vous dis quelques mots de ce salon, qui ne fait, loin de là, pas l'unanimité.

well well well ce salon.

d'abord j'y suis allée relativement tôt, ça n'a pas empêché le monde.

j'y suis allée avec une invit' en poche grâce à Charlotte ! merci encore poulette ;o)

j'y suis allée bien accompagnée par mes adorables comparses habituelles !

nous y avons rencontré deux autres chouettes blogueuses avec lesquelles nous avons arpenté les allées en blablatant !

j'ai fait la connaissance "en vrai" de karine, la maman de papillon & mandarine, un a-mour !

j'y ai aussi croisé les adorables nathalie de linna morata, corentine de motif personnel et frannnnnnce duval-stalla (avec son mari hyper chic, qui tenait la caisse - ça, c'est un petit clin d'oeil à quelqu'un qui se reconnaîtra... - j'adooooore le concept, j'ai bien compté, il devait être le 5ème homme du salon) ainsi que la charmante équipe de annaka bazaar (chez qui je n'ai rien acheté, j'irai en boutique, ça promet...)  !

et j'ai trouvé vraiment chouette que tous prennent le temps pour papoter quelques instants avec nous malgré le monde et la cohue ! 

c'est un peu ça qui m'avait manqué lorsque j'étais allée au salon l'année dernière, seule, avec mon blog tout neuf, mes envies, mais sans personne avec qui en parler (ma cops marion n'ayant pu y aller le même jour que moi).

je me rappelle même - attention, c'est la "minute ridicule" - que je m'étais trouvée juste derrière une fille dans la queue d'un stand pour acheter du tissu et que j'avais admiré la blouse qu'elle portait. ayant reconu le liberty adelajda, j'avais osé, toute impressionnée, lui dire qu'elle était superbe et lui demander si c'était elle qui l'avait cousue. ce à quoi elle m'avait répondu "oui" (quand je vous dis "oui" c'est qu'elle n'avait pas dit un mot de plus, gloups, c'était pas gagné pour me faire des potes dans la queue...). alors, je lui avais dit à quel point j'étais impressionnée et tout et tout (si ma mémoire est bonne, je devais en tout et pour tout, à cette époque, avoir cousu une housse de coussin et un tour de lit...). ce à quoi elle m'a répondu "ben c'est un japonais". ce à quoi j'avais répondu "ah". sans comprendre un traître mot de ce qu'elle me racontait (un quoi ? un japonais ? kéééé ?). du coup, je ne m'étais pas fait de pote dans la queue...

mais cette année (donc) j'y suis allée entre copines et ça, ça, c'est drôlement chouette !! ben, oui, que demander de plus que de papoter entre girls entourées de tissus ?

j'ai aussi sauté sur discuté quelques secondes avec THE yeah yeah girl dont j'adore le blog depuis a lonnnng lonnnng time ago ! elle travaille maintenant chez fifi mandirac et ça lui va tellement bien ! même si je savais qu'elle travaillait chez fifi, je ne m'attendais pas du tout à tomber sur elle, je me suis sentie toute con et je sais que j'ai rougi quand j'ai osé lui adresser la parole... pffff trop la louze... en tout cas, elle est trop mimi...

bon, je n'y suis pas restée des milliers d'heures et n'ai malheureusement pas pu voir toutes les blogueuses avec qui j'échange de doux mots depuis quelques mois et que j'aurais adoré rencontrer (elles se reconnaîtront ;o) ), snif... mais ce n'est que partie remise...

bon, bon, bon et sinon ? quoi ? des quoi ? des achats ? moi ?

eh ben... euh... """un peu"""...

(les plus attentives auront remarqué les 6 guillemets qui entourent nonchalamment mon """un peu""")

allez, je vous montre !

léger craquage chez motif personnel, et en plus pour un projet "précis" (oui, ça m'arrive aussi d'acheter du tissu avec un truc en tête, parfois, des fois, un peu...), enfin même pour deux projets "précis" ! à suivre...

IMAG5628

en fait, j'ai bien senti que si j'achetais autre chose, je ne pourrais plus m'arrêter...

j'y ai croisé la douce Marie (de aime comme...) mais, impressionnée, je n'ai pas osé lui adresser la parole... pff trop nulle...

craquage un peu plus sérieux chez linna morata :

(le genre de craquage qui fait qu'on n'arrive pas à couper dans le fameux craquage tellement on l'aime le craquage, mais bon, c'est un détail - seules les plus atteintes me comprendront...)

IMAG5622

perte de mes repères chez "henri et henriette" :

IMAG5623

là, j'ai béni le ciel de ne pas habiter NANTES !! parce que je SAIS que sinon, je serais fourrée tous les 2 jours dans ce lieu de perdition où TOUT est beau ! leurs tissus étaient tous merveilleux, leur stand était une tuerie et les vendeuses adorables ! même charlotte a réussi à perdre un bras sur leurs stand alors qu'ELLE HABITE NANTES à quelques minutes de la boutique !! vous voyez le genre...

si vous faites un tour dans la boutique, ne cherchez plus celui du milieu, j'ai acheté TOUT ce qui leur restait ! les autres tissus autour sont des coupons, j'en ai acheté 10 mais vous n'en verrez que 9, j'ai utilisé le 10ème à peine rentrée chez moi ;o)

j'ai ensuite perdu la boule et ma dignité et mon codévi chez tissus anglais :

IMAG5624

je ne sais pas ce qui m'a pris (oui, car vous ne voyez pas exactement combien de mètres j'ai pris de chaque...)...

dire que je n'oserai jamais couper dans ces merveilles...

je suis ensuite allée rendre une petite visite à france duval sur son joli stand...

IMAG5626

j'y ai acheté du lainage gris à pois et du... jersey ! je me suis laissée convaincre car france m'a dit que ce jersey se coud avec une machine et ne nécessite pas de surjeteuse !

mais bon, de toutes façons, même s'il fallait une surjeteuse, ce n'est plus-très-grave...

IMAG5599

hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!!!!!

et oui, je suis repartie du salon avec ma surjeteuse sous le bras sur un chariot !

pour le coup, s'il n'y a pas de remise sur les tissus au salon, j'ai eu une sérieuse remise "spécial salon" chez singer ! clairement, c'est ce qui m'a convaincue de l'acheter, là, tout de suite, maintenant et de ne pas attendre le père Noël !

mais, depuis, j'ai eu plusieurs mauvais échos sur les MAC chez singer et du coup, je flippe !

ce qui m'amène à vous poser LA question fondamentale "connaissez vous / avez vous une surjet' singer et qu'en pensez-vous ?" (je sais, j'aurais aussi pu poser la question AVANT le salon mais j'aime bien faire les choses dans le désordre).

bon, pour le moment, elle est encore dans son carton, j'avoue que je crains un peu de la déballer et de l'essayer surtout parce que je ne sais pas où l'installer, je n'ai plus de place... allez courage...

j'ai également acheté de l'encre textile, plusieurs patrons (p&m, c'est dimanche) et quelques breloques tout aussi in-dis-pen-sables !

bref, le salon, c'était bien, c'était choueeeette  ! on a bien rigolé et dépensé !

en revanche, soyons clairs, ce salon ne m'a pas fait perdre le nord : depuis, j'ai continué mon ravitaillement.

ouais je sais, c'est mal, mais c'est bon ! et puis, on n'a qu'une vie !

du coup, j'ai commandé du molleton (indispensable), je suis passée chez fil 2000 pour des passepoils qui brillent et d'autres trucs indispensables, chez toto (toujours pour des trucs indispensables), j'ai aussi découvert lil weasel et ses coupons de tissus japonais (comment dire, j'ai kécra !).

bref, que mes proches soient rassurés, j'ai tous mes cadeaux de Noël !!!

et je profite de ce post sans aucun intérêt si ce n'est 1) vous faire baver 2) essayer de me déculpabiliser un peu, pour vous rappeler que le défi des piqueuses spécial accessoires, c'est pour lundi prochain (au secours) !

je vous signale aussi que mon homonyme de l'estaminet fête son bloganniv et organise un little concours qui vous permettra peut-être de gagner une adorable pochette à bijoux : la marche à suivre, c'est ici : clic clic !

je vous laisse sur une petite photo du gang des bracelets rose fluo créés et offerts par la talentueuse Charlotte lors de notre virée au salon ! céti pas la ceukla ?

bracelets fluo