hey hey hey !

je vois que mon petit post sur l'anniversaire d'A. a plu à certaines d'entre vous et que certaines nous ont également pris, mon mari et moi, pour des maboules mais là n'est pas la question.

vous en demandez encore ?

yeahhhhh !

comme je vous le disais, une semaine après le premier goûter d'anniversaire, nous avons organisé le second, celui de R., qui fêtait ses 6 ans !

le thème ?

point de rose, ni de princesse, ni de truc dégoulinant, chez nous, on n'en peut puuuus de se noyer sous le rose, les livres de princesses et les poupées, on n'en peut puuuuus, non cette année, après notre visite au paradis de la fête, on a flashé sur un thème aimé de tous, petits comme grands, filles comme garçons :

LE CIRQUE

effet visuel garanti, des couleurs, du maquillage, des ballons, des nez rouges ! bref la fête quoi !!

je dois vous avouer qu'après notre premier goûter, on a tout de même mis plusieurs jours à s'en remettre et nous y remettre n'a pas été facile !

mais il n'était pas question qu'on baisse les bras.

et puis on avait vu que tous les efforts qu'on avait fournis n'avaient pas été vains : 1. A. et ses cops avaient été ravis et s'étaient bien amusés, 2. on avait déjà acheté tout ce qu'il nous fallait la première fois (déco, ballons, vaisselle en plastique, etc.) et yavépluka, 3. notre expérience "Indian Village" nous avait "décomplexés" et on avait déjà les idées en tête, 4. on avait déjà perdu notre dignité et notre crédibilité et 5. les invités étaient, cette fois ci, moins nombreux et plus jeunes, donc on prévoyait que ce serait plus ""facile"" (vous aurez noté les doubles guillemets) et 6. on était, finalement, chauds comme la braise !

alors, on s'y est mis !

bon, soyons honnêtes, on n'a pas pu innover sur tout et on a recyclé les bonnes idées de la semaine d'avant mais tout en apportant une vraie touche de nouveauté. parce que c'était très important pour nous que R. ait sa propre fête à elle. et oui, on n'a pas tous les jours 6 ans mes amis !

pour la déco, on a réitéré avec des motifs collés au mur. pour cette fois, j'ai tout misé sur les étoiles ! pour le côté graphique, je trouvais que c'était chouette de les faire de la même forme et de la même taille (j'ai donc préparé un "gabarit" en papier). les étoiles ont été découpées dans de la feutrine, dans un genre de tissu à pastilles métallisées rouges et dans du tissu rayé aux couleurs du cirque (from chez toto, 3,50€ le mètre). entre les guirlandes, on a aussi collé au plafond (avec du masking tape what else) deux gros pompoms en papier de soie rouge et violet.

déco

déco salon

pour le gateau, j'ai, comme la première fois, fait simple en insistant sur les "personnages".

je sais, vous allez me dire (certaines se reconnaîtront...) "oh tu fais ch... tu nous dis que c'est rien du tout, et pis c'est même pas vrai, mais ma parole tu fais partie de ces mères insupportables etcaetera etcaetera etcaetera". ce à quoi je réponds : que nenni.

voyez vous-mêmes : un gateau de base, cuit sur une plaque de patisserie (achetée le matin même de l'anniversaire d'A., on est prévoyant ou on ne l'est pas), sur lequel on ajoute de la DECO et des FIGURINES ! tout le monde a ce qu'il faut chez soi pour réussir ce genre de gateau (je veux bien entendu parler des gens NORMAUX qui possèdent du masking tape what else).

allez, je vous montre :

gateau ours

gateau halterophile

gateau 5

table gateau 2

pour la déco du gâteau :

avec les filles, on a préparé (à 14h40, la fête commençant à 15h, oui on est reloux ou on ne l'est pas...) une petite guirlande avec de la ficelle (on peut aussi dire "baker twine" quand on a un blog) et des petits bouts de masking tapes pour faire des fanions. quelques pics à brochettes coupés en deux et la guirlande est prête à être installée !

des scho*cks pour les gradins et des play*mo pour les spectateurs (parfois, il m'arrive d'avoir une pensée émue pour Hans Beck, le papa des play*mo, qui nous a quittés en 2009 et qui ne saura jamais à combien de parents il a sauvé la mise...).

pour les attractions du cirque : 1. un play*mo ou plutôt (un peu de féminisme de nuit pas) UNE play*mette haltérophile dont les poids sont faits avec un cure-dents planté dans deux chamallows et 2. un ours en guimauve coincé dans une cage de cure-dents.

j'ai également utilisé des stickers sur le thème du cirque, que j'avais collés sur de petits cartons de couleurs et plantés, à l'aide de cure-dents (what else) dans le gateau, pour compléter les attractions.

et avec les bougies, ça donne ça :

gateau bougies

pour l'animation: mon mari, qui trainaît initialement des pattes à l'idée d'organiser les anniversaires à la maison, s'est finalement pris au jeu plus que je ne l'aurais espéré !

après son succès à l'atelier décoration de totem, il a réitéré avec l'idée, cette fois, de dessiner un grand chapiteau de cirque (là encore sur de la toile à patrons from chez toto) et de proposer aux enfants de colorier les personnages et animaux du cirque (clowns, funambules, jongleurs, dresseurs, etc.) puis de les coller dans le chapiteau à leur guise (à ma guise à ma guise ? ok je sors).

pendant la préparation vers 1 heure du mat la veille, ça donnait ça :

p dessine le chapiteau

installé, ça donnait ça :

chapiteau vide

pendant le coloriage, ça donnait ça :

L colorie A colorie coloriage

grosse grosse concentration du côté des artistes...

R colorie

l'adorable reine d'un jour, concentrée, scintillante et colorée...

(avec, au premier plan, les petits sachets de bonbons fermés par du ruban en vichy rouge)

là encore, c'était très réussi, car, c'est bien connu, les enfants adooooorent colorier on a dailleurs à un moment envisagé de les laisser colorier pendant des heures et de se mater un dvd avec une bière et puis on a eu un peu honte... et on s'est dit qu'il fallait qu'on arrête de picoler et de parler d'alcool

et donc, au final, ça a donné ça :

chapiteau décoré

les déguisements ?

je ne résiste pas à vous montrer ce qui, pour moi (et pour tous les parents qui amenaient et venaient chercher leur enfant) a été, je crois, le clou du spectacle : mon mari déguisé en clown !!!!!!!!!!!

il était incroyable avec son habit, sa perruque, son nez rouge et ses surchaussures qui faisaient clac clac dès qu'il faisait un pas !!! dès que l'ambiance avait un petit coup de mou, il faisait son bozo le clown et changeait sa voix pour faire marrer les gosses ! c'était énorme ! il a graaaaaave payé de sa personne !

bozo

de mon côté, je n'ai pu résister à me "confectionner" la veille de la fête entre minuit et 1 heure du mat une tenue idoine, me permettant, comme à mon habitude, de ne pas déroger à la règle selon laquelle il convient d'avoir la classe en toute circonstance !

bozette

quelques détails techniques indispensables pour se confectionner une tenue de gala : un rectangle de tissu rayé, un trou pour la tête, un biais vert fluo dont on ne sait pas quoi faire d'autre qu'un déguisement à l'encolure, une couture de chaque côté de la désormais "tunique", pour former un genre de manches chauve-souris (parfaitement !) et vous êtes la reine de la fête et du bon goût le tour est joué ! ajoutez à cela une "ceinture" en tissu rouge métallisé qui pète, un gros noeud pap de clown, une jupe noire, des chaussures à paillettes qui en foutent partout, et vous verrez apparaître des étoiles dans les yeux de vos enfants et les entendrez vous dire, sans vous lasser : "maman, t'es trop belle" !

pour les jeux, on s'est recentré sur le top 4 des jeux qu'on connaît par coeur et qui marchent bien, quitte, parfois, à en modifier un peu les règles :

- le jeu de la bouteille (jeu calme très facile à mettre en place et qui permet de souffler un peu...)

- les chaises musicales sans chaise : au lieu des chaises, on avait disposé un peu partout par terre des "pastilles" de plastique (provenant d'un jeu de twist, prêté par la prêtresse des anniversaires réussis). l'idée était de prévoir une pastille de moins que d'enfants présents et à chaque fois qu'on coupait la musique, les enfants devaient se précipiter sur l'une des pastilles encore libres. l'enfant sans pastille sortait et on enlevait une pastille à chaque fois jusqu'au dernier !

- le "mime arabe" : tous les enfants sauf un sortent de la pièce. on glisse à l'oreille de l'intéressé un mot qu'il va devoir mimer à un autre enfant qui va entrer. lorsque ce dernier pense avoir compris ce qui lui a été mimé, il dit "c'est bon" (mais garde pour lui ce qu'il pense avoir trouvé), à charge pour lui de faire deviner à un troisième, etc. à chaque fois que les enfants ont fini de mimer, ils se mettent de côté et n'ont pas le droit d'aider ni à mimer, ni à trouver de quoi il s'agit. ce qui est très drôle, c'est que entre le mot mimé par le premier et le mime réalisé par le dernier, en général, ça n'a plus rien à voir ! ex : demandez au premier de mimer "chasseur" et au dernier, vous vous retrouvez, au mieux, avec un cow boy, au pire avec une danseuse étoile ou un joueur de golf. gros succès ! quelques photos illustratives...

mime 1

mime 2

- le volley fakir (pour Katell ;o)) ) : c'est un jeu tout bête de volley qui se joue avec 1. un ballon gonflable et 2. des enfants assis (voire à genoux). ce qui est drôle et qui rend les enfants hystériques, c'est qu'ils doivent se déplacer sur les fesses (ou sur les genoux) hyper rapidement pour éviter que le ballon ne rebondisse de leur côté du "terrain". pour faire le filet, le plus simple est de tendre un elastique entre deux chaises.

en vrai, ça donne ça (enfin, en général, c'est l'hystérie alors que là, les enfants semblent statiques, mais je n'avais que cette photo sur laquelle les têtes des enfants n'apparaissent pas. enfin, ça vous permet d'avoir une idée quoi...) :

volley

bozo et le volley

voilou voilou les girls !

me voilà débarrassée des goûters d'anniversaires pour un an et c'est pas dommage parce que, tout de même, c'était super mais totalement épuisant et puis je n'ai quasiment pas cousu pendant 15 jours avec ces conneries...

ps : si certaines rêvent d'une dédicace de bozo, tell me ;o))