attention : billet long comme le bras (écrit sur une semaine...), les feignasses de la lecture peuvent s'abstenir et ne regarder que les images (mais elles ne comprendront pas tout) !

déco entrée

hey girls !

il y a 2 semaines, ma grande fille a soufflé ses 8 bougies avec ses copains.

après m’être fait longuement conseiller par ma copine Bee - surnommée par ailleurs et par moi-même « la grande prêtresse des anniversaires et fêtes réussis et de bon goût » - j’ai décidé qu’il nous fallait un THEME, un vrai, et que, face à l’armada de gosses surexcités que nous attendions, nous devions, pour faire plaisir à notre reine d’un jour et pour survivre à cette folle journée qui s'annonçait, mettre le paquet.

nous avions tout d’abord opté pour le thème « Japon », riche en couleurs et en possibilités de déco sympas.

puis, A. a voulu changer pour le thème « Kokeshis », également très visuel et permettant des activités de « papeterie et loisirs créatifs » toutes prêtes (les librairies regorgent de trucs et de bidules en tous genres sur les kokehis, stickers, origamis, jeux, etc.).

et puis, sur les conseils de Bee (toujours), nous nous sommes retrouvés, en famille, à passer deux heures dans un magasin incroyable spécialisé dans la fête et les déguisements, que dis-je, un temmmmmmmple de la fiesta ! autant vous dire qu’on avait la tête qui tournait et qu’à chaque rayon, on changeait d’idée et on flashait sur trois trucs en même temps !

forte de ces nouvelles possibilités qui s’offraient soudain à nous, A. a finalement choisi le thème des Indiens et on a dit BANCO !

nous étions ainsi prêts à préparer la déco de notre salon et à imaginer les jeux et activités qui nous permettraient de nous sortir la tête haute de cette épreuve bien connue des parents inconscients qui acceptent encore d’organiser, chez eux, le goûter d’anniversaire de leurs rejetons.

avant de poursuivre, je ne résiste pas à une petite digression (ma spécialité). parmi mes meilleurs souvenirs d’enfant (attention, sortez vos mouchoirs, maman, spéciale dédicace pour toi) mes goûters d’anniversaires figurent en très bonne position. je me rappelle que ma mère préparait tout elle-même : 3 ou 4 gâteaux (alors que nous n’étions qu’une poignée d’enfants, juste « au cas où »…) avec des déco en sucre-glace bien girly, la déco kitch (oui maman la déco était kitch, ça il faut le reconnaître), plein de bonbons, et surtout, surtout, le truc que je n’oublierai jamais : des sucettes plantées dans des pamplemousses, formant un genre d' "arbre à sucettes" !! j’adorais l’idée, je la trouvais simple, ingénieuse et jolie et, quand j’ai organisé les premiers anniversaires de mes filles, je me suis empressée de la copier !

c’est drôle parce que, même si je garde un magnifique souvenir de ces goûters, je n’ai en réalité qu’un vague souvenir des fêtes elles-mêmes, à peine une impression... lorsque je retombe sur les quelques photos de l’une de mes fêtes d’anniversaire (j’avais, je crois, 7 ans), j’ai l’impression que nous nous amusions bien, je reconnais les visages, les meubles autour et même mes vêtements, mais je suis incapable de me souvenir, par exemple, des jeux que nous organisions ou de l’arrivée et du départ de mes camarades (nb : aujourd’hui je peux vous dire qu’en tant que parent, je trouve qu'il s’agit des deux moments clefs d’un anniversaire, à savoir : 1) arrivée des invités --> et hop, dans la fosse aux lions, on retient son souffle pendant 3 heures, 2) départ des invités --> on peut reprendre une respiration normale et se servir un petit whisky avant d'attaquer le rangement de la baraque)

breeeeef.

nous avons donc décidé de tout miser sur le thème et qui dit thème, dit DECO !!! et, POUR UNE FOIS, nous avons AN-TI-CI-PE et commencé les préparatifs une semaine avant !!!

en bonne meuf qui ne jette RIEN, je suis retombée, au fin fond d’un placard, sur de la feutrine que j’avais achetée, en grande quantité, pour préparer des décos de Noël en 1998.

ni une ni deux, je me suis lancée dans la "confection" (découpage sauvage serait un terme plus exact) de plumes en feutrine, que j’ai collées avec du masking tape (indispensable) sur les murs du salon et sur la porte d’entrée pour annoncer la couleur aux invités.

visuel, basique, efficace.

j’ai racheté un peu de feutrine dans des couleurs que je n’avais pas et ai découpé un genre de feu de camp comme dans les villages indiens.

armée d’un indubitable talent de dessinatrice n'ayant peur de rien et surtout pas du ridicule, je me suis lancée dans la réalisation d’une fresque tribale d’un genre de croquis / schéma digne d’une grande section de maternelle à accrocher au mur, pour l’effet visuel (toujours). n’ayant pas de feuilles de grande taille qui coûtent d'ailleurs une blinde, j’ai utilisé de la toile à patron (4,50€ les 10m X 1,50m chez toto hé hé hé…)

déco salon 1

déco salon 2

pour "l’animation", mon mari – qui après plusieurs semaines de freinage de pieds et de lamentations sur le mode « de toutes façons, notre salon n’est pas FAIT pour accueillir un goûter d’anniversaire… de toutes façons, tu gèreras les gosses, moi je servirai les boissons épicétou… de toutes façons, moi je n’ai jamais eu de goûter d’anniversaire étant enfant et je n’en suis pas mort… de toutes façons, nos filles sont trop gâtées... », avait finalement trouvé que l’organisation de cette fête pouvait s’avérer assez sympa – s’est lancé dans la préparation d’une activité « décoration collective de totem » très réussie !

pour ce faire, il a récupéré dans les poubelles des cartons à peu près de la même taille (genre A4), il leur a collé sur le dessous une feuille blanche A4. il a ensuite confectionné des « ailes » qu’il a collées sur le dessus de l’un des cartons, en s’assurant que le carton sélectionné pourrait s’emboîter dans l’un des autres (si pas parfaitement clair, voir la photo ci-dessous).

une fois les enfants arrivés, nous leur avons donné comme consigne de décorer, collectivement, les différentes feuilles blanches collées sur les cartons ainsi que les ailes du futur totem… ça leur a beaucoup plu, ils ont tous participé, certains se focalisant sur « leur » petit bout de totem, d’autres papillonnant d’un bout à l’autre, allant glaner quelques cm² chez les uns et les autres. c’était très chouette ! ensuite, mon mari a collé les différents cartons les uns au dessus des autres et a emboîté le carton avec les ailes sur l’arrière du totem.

nb : petite précision "matérielle" : pour les décorations du totem, nous avions confié aux artistes, des feutres POSCA. je ne connaissais pas - contrairement à tous mes collègues à qui j'en ai parlé et pour lesquels ces feutres sont un peu une madeleine, car il s'agit de feutres qui fonctionnent sur absolument tous les supports possibles et qui sont, notamment, utilisés pour les graffitis, euh pardon les graff, tellement en vogue dans nos jeunes années... - mais j'ai été enchantée de mon choix (contrairement à mon banquier, ça coûte une blinde...) ! on a même pu décorer les ballons avec, plutôt que d'acheter des ballons moches et chers !

déco totem 1

déco totem 2

déco totem 3

déco totem 4

ailes totem

je trouve le résultat extra et l'activité a beaucoup plu aux enfants ! en revanche, faut pas déconner, le totem gigantesque est maintenant à la poubelle.

IMAG5248

IMAG5249

IMAG5250

je précise également même s’il ne lit jamais ce blog et que lui cirer les pompes ici ne sert donc à rien que mon adorable mari avait également réalisé de superbes teepees pour la déco des tables ! quelques pics à brochettes, du fil de fer pour les attacher ensemble, un peu de feutrine, un point de couture pour tenir le tout, un peu de masking tape (indispensable) pour cacher le fil de fer, une plume et le tour est joué !

pocahontas et tipi

pour le gâteau, j’ai fait un truc hyper simple : ma préparation de base chocolat noir + amande que j’ai fait cuir sur une plaque à pâtisserie rectangulaire. un peu de nute*lla étalé au doigt pour faire tenir les "décorations en chocolat" symbolisant la terre (chuis nulle en glaçage…), des tipis réalisés avec des bouts de crêpes tenant sur des mik*ado, des petites sucreries au citron vert et des "petites billes en sucre" colorées (chuis nulle en vocabulaire de pâtisserie) pour symboliser des plantations, des langues de chat pour fermer le village, une figurine indienne qui-fait-peur, 2-3 playmo et le tour est joué !

gateau grand 4

gateau grand 1

gateau grand 2

gateau grand 3

je dois dire que j’ai fait grande impression avec mon gâteau et que je suis même passée pour une fausse modeste quand j’ai expliqué que la déco du gâteau m’avait pris un quart d’heure, alors que c’était vrai de vrai !!!

j’avais prévu un deuxième gâteau, juste « au cas où » (les chiens ne font pas des chats ;o)) ) et là j’ai fait plus que basique : un brownie mon*op tout prêt, des bonbons "languettes" (chuis nulle en vocabulaire confiseur) acidulés aux couleurs genre "indiennes" (parfaitement), des mi*ado, des oursons guimauve et le tour était également joué !

gateau 2

les filles étaient chargées de jouer aux playmo décorer la table et on en a eu pour notre argent en termes de figurines et autres playmo, chevaux, etc.

playmo et tipi

table 1

par ailleurs, pour être sûr que tous les enfants aient bien de quoi se déguiser, les filles et moi avions découpé, dans de la feutrine, des genres de manchettes à franges qui "faisaient indiens", à mettre aux poignets et aux chevilles. ça nous a bien amusé, puis plus du tout, surtout mes filles, et j’ai, comme d’hab, fini toute seule à 2h du mat’… bon, c’était une bonne idée mais finalement, comme ce thème est vraiment génial, quasiment tous les enfants étaient déguisés et nous sommes donc aujourd’hui à la tête d’une bonne dizaine de paires de manchettes n’ayant pas servi...

manchettes

pour coller au thème, on avait aussi préparé une petite liste de « noms indiens » genre « nuage dansant » (ou d'encens selon certains) (docteur queen femme médecin sors de ce corps) ou « fleur de maïs » et on avait proposé aux enfants de se choisir, dès leur arrivée pour briser la glace, un nom indien, qu’on avait écrit sur une petite carte accrochée à leur col, gros succès !

pour les jeux, on a fait simple : des mimes, un jeu de ballon baudruche (de son petit nom, le « volley fakir ») absolument extra qu’on colle à chaque anniv et qui rend les gosses hystériques, le jeu de la statue, le jeu de la bouteille et bien entendu le maquillage en indiens (deux traits de couleurs de chaque côté et vous êtes la star de la fête !) !

jeu de la bouteille

(le jeu de la bouteille très apprécié de notre jeune public)

et bien, je dois vous dire que c’était une fête super chouette, même pour nous !

y a pas à dire, Bee a raison, c’est le thème qui fait tout ! en tout cas, tout en découle et il permet de trouver plein d’idées de déco et d’animations et de faire passer le temps plus vite hé hé hé !

Après la fête, A. nous a dit qu’elle pensait que c'était certainement le meilleur anniversaire de toute sa vie (tiens, elle nous a déjà dit ça l’été dernier, au jardin d’acclimatation…) (j'adore ma fille) !

Avant de vous laisser, je vous précise (les plus attentives l’auront remarqué dans le titre de ce post) que cet anniversaire est le premier que nous avons fêté et qui dit premier, dit second ! Attention warriors, rien ne nous arrête et nous avons fêté, UNE SEMAINE APRES, les 6 ans de notre R. d’amour avec ses copains !

Saurez-vous deviner le thème de la fête ?

Je vous raconterai (le temps de me remettre…)

Bisous

ps : dernière précision pour celles que le thème INDIEN branche, courez-vite ici (clic clic) ! si on avait su, on se serait économisé, honeY piE nous a concocté des tutos pour réaliser de superbes teepees et plumes en papier, yakadmandé !!! merci honeY !

tomawak