cette semaine, mes deux grandes filles sont chez mes parents avec leur cousin M. (autant vous dire qu'à la fin de la semaine, si tout se passe comme prévu, mes parents devraient se réjouir de partir en vacances, pour de vrai, loin de tout, dans le calme et oublier, à vie, nos numéros de portables ;o)) )
 
du coup, la semaine dernière, ma mère m'a demandé de bien mettre dans leur valise des tenues de jeux, qui ne craignent rien, pour jouer dans le jardin et gambader sous le soleil la pluie.
 
ni une, ni deux, je me suis lancée dans la confection de robes de pluie qui ne craignent rien ! à ma façon...
je vous montre ? tadaaaa :
 

robe mitsy 2

pour ma R. de bientôt 6 ans, une petite robe trapèze des intemporels pour enfants, en 8 ans
liberty mitsy bleu d'amoûûûûr qu'on ne présente plus (motif personnel), boutons rouges (rapportés de la boutique Liberty of London (yes !), par ma copine de toujours, Mme Lou & Jo), pressions aux épaules blanc cassé (bien mieux que le blanc blanc sur ce liberty...) from arbrinic (posées par mon spécialiste pressions maison)

robe mitsy 1

en ce qui concerne les détails techniques, je ne me suis absolument pas éloignée du patron, qui est parfait !
 
il m'est toutefois revenu (une fois que mes pièces étaient déjà découpées sinon c'est pas drôle), ce que m'avait dit Mme Lou & Jo, à savoir qu'elle double entièrement ce genre de robe, ce qui évite, d'une part, que la robe soit transparente (je sais, vous allez me dire, sur une gamine de 6 ans on s'en fout, mais mon mari m'a pris la tête tout le week-end, à base de "c'est vrai que ce n'est pas grave sur une enfant, mais c'est quand même très transparent non ?") et, d'autre part, pour la découpe, c'est encore plus simple car on coupe deux devants et deux dos et basta cosi ! promis, je ferai mieux la prochaine fois !
 
ah si, je n'ai pas mis de volant en bas... une sombre histoire de mauvais calcul de longueur de rectangle, passons... (NB : pour les non couturières que ce post n'aurait pas perdues en route, sachez que la couture, c'est des maths, et les couturières, du coup, de grandes intellectuelles)

robe mitsy 3

et portée, ça donne quoi ?

R mitsy 1

 

R mitsy 2

pour ma grande A. je suis partie du haut à bretelles nouées sur les épaules (intemporels pour enfants), et l'ai allongé pour en faire une robe de pluie.
allez, on y va ! tadaaaa :

robe fds 1

A. porte du 10 ans du commerce (oui, mes filles portent encore beaucoup de vêtements du commerce, je m'excuse...) et, ne sachant pas trop comment taillait ce haut, j'ai préféré ajouter un bon gros centimètre au patron du 8 ans (même si, connaissant citronille, j'aurais aussi bien pu enlever un bon gros centimètre partout, okay j'arrête là la mauvaise langue).
j'ai bien fait, elle est parfaite ! peut-être un peu courte et également transparente mais ça n'est pas très grave comme ça on verra bien les bottes en caoutchouc c'est l'été !

robe fds 2

pour les détails techniques :
robe issue du haut à bretelles nouées sur les épaules des intemporels pour enfants, en 8 ans + 1 bon gros centimètre un peu partout, la hauteur de la "jupe" est de 55cm à la place des 36cm prévus pour le haut.
j'ai également élargi un peu les bretelles (rectangles de 8 cm et non 6 cm)
et fait quelques modifs pour éviter les boutonnières et la fente indéchirable dans le dos, copiées ici (une source intarissable d'inspiration)
sur le devant, j'ai cousu une petite breloque étoilée (modes et travaux)
le tout dans cette merveilleuse baptiste encre étoiles argentées (france duval stalla) qu'on ne présente plus non plus (mais qu'on ne reconnaît pas bien sur les deux premières photos, la vraie couleur est plutôt celles des photos ci-dessous)

A fds 1

 

A fds 2

comment vous dire, pour la première fois, mes filles m'ont quasiment arraché les robes des mains tellement elles étaient impatientes de les porter !!

A fds 3 R mitsy 3

robes 1 A fds 4

grosse bouffée de fierté maternelle !! yihaaa !
je ne peux que vous conseiller ces deux modèles qui sont vraiment simplissimes et parfaitement adaptés à des vacances dans le jardin sous la pluie, non ?
j'ai bon ?